1- Stéphane Pichot, ses années strasbourgeoises


Ancien Dogue (2000-2004) aujourd’hui à la tête des U17 du LOSC, Stéphane Pichot a également porté le bleu maillot strasbourgeois. C’était entre 2009 et 2011, il se souvient.
 

2009-2010 ? Une saison galère

« En 2009, j’avais 32 ans et je sortais de trois saisons avec Sochaux, en Ligue 1 quand j’ai reçu la proposition du RC Strasbourg. Le club – qui était alors en Ligue 2 – venait de rater de peu la remontée et avait pour projet de vite retrouver l’élite. Pour moi, il s’agissait d’une belle aventure, d’autant que je n’avais pas à déménager très loin. Le RCSA est un gros club avec un vrai passé, un public… Bref, le challenge était intéressant. On m’avait annoncé que l’effectif serait bâti en conséquence, mais quand je suis arrivé, j’ai vite constaté que le club était en difficulté financière et sportive. Un dépôt de bilan avait même quasiment été amorcé, si bien que les joueurs sont partis au fur et à mesure, pendant que de nombreux chamboulements sont intervenus en cours de saison. Et dans ces cas-là, c’est l’engrenage. Ce qui devait arriver arriva, nous sommes descendus. » 
 

Le challenge du National quand même relevé

« Je me suis donc retrouvé en National avec le Racing. J’avais des opportunités de partir, mais pour seulement une saison. J’avais 33 ans, une femme enceinte, je ne voulais pas déménager pour seulement un an. D’autant que dans le même temps, un nouveau coach est arrivé, Laurent Fournier, que j’avais connu au PSG et qui souhaitait me garder. J’ai donc décidé de rester, d’honorer mon contrat et de relever ce challenge. Nous avons vécu une saison intéressante sur le plan humain, même si ce fut assez compliqué de quitter le monde professionnel de la L1-L2. Parallèlement, certains contrats de joueurs n’étaient pas homologués, si bien qu’on se retrouvait à 14 joueurs pros. Face à toutes ces difficultés, le groupe s’est soudé et nous avons raté la remontée en Ligue 2 de très peu. Malheureusement, le club a déposé le bilan en fin de saison. »

180126pichot09.jpg
 

Un retour mérité pour un club mythique

 « Aujourd’hui, le Racing Club de Strasbourg est de retour en Ligue 1. Je suis sincèrement heureux de le retrouver là, car c’est un club qui mérite d’être en haut. Les supporters ont toujours été derrière nous à chaque match, il existe une vraie ferveur dans la région, je m’en suis rendu compte pendant ces deux ans. Ce retour au premier plan prouve aussi la qualité du RCSA, que le club est structuré, même si à l’époque, certaines erreurs de gestion ont été commises. Je suis donc content et pas vraiment surpris de revoir aussi vite le club parmi l’élite. »

 

 

2- Du Nord à l’Est

Comme Stéphane Pichot, ils sont nombreux à avoir porté les tuniques lilloises et strasbourgeoises à travers l’histoire. Si Bourbotte, Bihel, Tempowski, Lacuesta ou Peyroche furent les pionniers, les années 80-90 (S.Plancque, Gemmrich, Merry Krimau, Didaux, F.Brisson, Buisine, Aubry, Kasperczak, Étamé, Fichaux, Nouma, Mankowski), mais aussi 2000 (Fahmi, Fauvergue, Noro) furent également fructueuses.

Cette saison, saviez-vous qu’un Lillois avait été pré-formé au RC Strasbourg ? Il s’agit du jeune Ruben Droehnle (20 ans, photo), qui a fêté son premier « banc » en Ligue 1 Conforama contre Rennes (1-2). Dans le camp d’en face, trois joueurs ont déjà porté le maillot lillois : Alexandre Oukidja, Martin Terrier et Jean-Eudes Aholou.

180126-dro_0.jpg
 

3- L’incroyable histoire lilloise de Jean-Eudes Ahoulou

180126aholou.jpg3 janvier 2015, le LOSC se déplace à Bastia en 1/32es de finale de la Coupe de France. Sur le banc lillois, le jeune Jean-Eudes Ahoulou, 20 ans, connait sa première convocation avec le groupe de René Girard. Tandis que les Dogues sont sur le point de s’incliner contre les Corses (2-0), le jeune ivoirien se voit offrir sa première apparition chez les pros, en remplacement d’Adama Traoré, à la 88eme minute. Sauf que de cette entrée en jeu, aucune source officielle n’en fait aujourd’hui état. Une confusion entre numéros de maillots (le 16 pour Koné, le 17 pour Ahoulou) aboutit à une inversion des deux habituels pensionnaires de la réserve lilloise sur la feuille de match. L’histoire veut donc que ses seules minutes de jeu disputées sous le maillot des Dogues ne soient pas officiellement comptabilisées, puisque l’actuel milieu strasburgeois quittera le LOSC pour Orléans à la fin de cette saison 2014-2015 sans avoir à nouveau l'opportunité de rejouer avec le groupe pro.

 

Carrousel_Billetterie_[LOSCxSTRASBOURG_28janv 15h]_1980x380_v4_1.png