"Je ne suis pas pessimiste. Je veux une prise de conscience. Il faut faire beaucoup plus au quotidien, dans la préparation, à la maison. On joue comme on s'entraine. On joue comme on se prépare." Voilà comment Christophe Galtier a résumé l’état d’esprit à adopter, en conférence de presse, pour sortir de cette mauvaise passe. Car après un revers en championnat à Troyes (1-0) et une élimination de la Coupe de France à Strasbourg (2-1), les Lillois veulent terminer cette semaine à trois matchs en relançant la machine face à… Strasbourg. Tel est l’enjeu de cette 23e journée de Ligue 1 Conforama pour nos Dogues. Pour cela, Christophe Galtier doit composer sans Soumaoro, Malcuit et Maia pour former son onze de départ. Dabila est ainsi titulaire en défense centrale, tout comme Faraj dans l’entrejeu. Le décor est planté, place au jeu !

180128RCS02.jpg
 

De (bonnes) intentions, il manque juste un but…

 
Malgré les vents contraires du moment, les partenaires d’Ibrahim Amadou attaquent la partie avec le plein de volonté. Ils tentent de mettre la pression sur le bloc strasbourgeois dans le premier quart d’heure, sans parvenir toutefois à se procurer de véritables occasions. Le premier tir cadré de ce match est signé Terrier, Maignan capte sans souci le cuir (21’). La réplique lilloise est orchestrée par Pépé qui s’infiltre côté gauche dans la surface, il ne parvient pas à trouver Ponce, le drapeau s’était de toute façon levé (26’). C’est ensuite Bissouma qui tente une percée, avant d’être repris sur le fil en pleine surface de réparation (31’). Ce même Bissouma ne connait pas plus de réussite lorsqu’il arme une frappe qui n’attrape pas la cible (42’). Les deux formations se séparent donc sur ce score de parité nul et vierge à la pause.

180128RCS03.jpg
 

Saadi répond au but d’El Ghazi

 

La deuxième mi-temps démarre avec un temps fort strasbourgeois. C’est d’abord une tête de Da Costa qui passe juste au-dessus des cages nordistes (48’). Puis à la réception d’un centre de Terrier, ce même Da Costa se jette, le cuir rase le poteau droit des buts de Maignan (52’). La réponse losciste intervient lorsque Mendes prend sa chance de loin, Kamara se couche pour capter le ballon (54’). Les minutes défilent, les Lillois s’essayent, sans réussite pour le moment. Il faut même une parade incroyable de Kamara sur sa ligne, à bout portant, pour sortir une tête d’El Ghazi (70’). Dans la foulée, sur un centre d’El Ghazi, la tête de Ponce fuit le cadre (72’). La suivante est le bonne : Pépé est à la baguette et El Ghazi à la conclusion de la tête (1-0, 76’). Le plus dur semble fait, hélas Strasbourg recolle grâce à Saadi (1-1, 78’). La délivrance ? Elle arrive sur un corner d'El Ghazi et une reprise victorieuse signée Ié (2-1, 90’+1). Et le LOSC arrache donc la victoire dans le temps additionnel, trois points face aux Alsaciens qui font le plus grand bien…
 

La feuille de match : logoLOSC_1.pngLOSC-RC Strasbourg Alsace 500191_100.png 2-1 (0-0)

Dimanche 28 janvier 2018, coup d’envoi à 15h
Stade Pierre Mauroy
Arbitre : M. Desiage
Buts : El Ghazi (76'), Ié (90'+1) pour le LOSC, Saadi (78') pour Strasbourg
Avertissements : Dabila (28’) pour le LOSC, Lala (51’) pour Strasbourg
LOSC : Maignan – Ié, Alonso, Dabila – Faraj (El Ghazi, 66'), Amadou (cap), Bissouma (Benzia, 56’), Ballo-Touré (Mendyl, 86') – Thiago Mendes – Ponce, Pépé.
Entraîneur : Christophe Galtier
RCSA : Kamara – Lala, Mangane (cap), Martinez, Foulquier – Aholou – Gonçalves, Martin (Blayac, 90'+2), Liénard (Grimm, 86') – Terrier, Da Costa (Saadi, 74').
Entraîneur : Thierry Laurey