Christophe Galtier (Entraîneur du LOSC)

« Ce soir, on a un sentiment de rage et de déception. On a joué contre un concurrent direct, on a mis trop peu d’intensité dans notre jeu pour bouger ce gros bloc défensif. Nous étions donc exposés à des contres. On aurait dû passer plus souvent par les côtés, malheureusement, on ne l’a pas assez fait, et on s’est exposé aux contres angevins. Ce soir on perd alors qu’il y avait beaucoup mieux à faire. Il y a eu trop d’imperfections sur le plan technique et de largesse sur le plan offensif. Automatiquement, le scénario ne peut que vous mettre dans un état de rage, car on a le bonheur de revenir au score à quelques minutes de la fin du match, on renouvelle encore les mêmes erreurs. »

« J’ai échangé longuement avec le président après le match, et nous nous sommes retrouvés sur la même phrase en disant qu’on joue contre nous-même. C’est en ce sens que la tâche est difficile. Car même si Angers s’est créé des situations, on a eu le bonheur de revenir au score et à ce moment-là, encore patatras, les minutes qui suivent le but, on en encaisse un, comme contre Strasbourg, contre Rennes, à Nantes. Est-ce que ce groupe est capable d’apprendre de ses erreurs ? Pour l’instant on a du mal. »
 


« On peut être heureux d’égaliser, mais il faut vite se replacer pour aller chercher la victoire. Quand un adversaire prend un but à quelques minutes de la fin, il faut être déterminé à aller bousculer la défense adverse dans les dernières minutes. Non, on a célébré ce but. Que le buteur célèbre, je peux le comprendre, mais autour, on doit vite prendre le ballon et se repositionner rapidement. Ça n’a pas été le cas. On doit avoir un autre état d’esprit, d’aller chercher des victoires dans les moments difficiles, avoir la haine de la défaite. »
 


Stéphane Moulin (Entraîneur du SCO)

« Nous étions venus avec le secret espoir de gagner, comme partout où on se déplace. Nous avons bien géré notre avantage malgré l’égalisation lilloise. On a eu les ressources pour aller chercher les trois points. C’est pour nous une très belle soirée. On doit être satisfait ce soir car c’est une sacrée performance, mais restons mesurés. On savait qu’on n’aurait pas la possession. Lille est une équipe qui possède des individualités. Après, nous avons un autre style à opposer. Et je trouve que le résultat n’est pas illogique. Sur les 6 matchs qu’on a joués contre le LOSC depuis notre remontée en Ligue 1, nous n’en avons pas encore perdu un. »