C’est une histoire lilloise, l’histoire d’un immense potentiel développé, révélé, puis épanoui au LOSC, le club qui l’a propulsé en Ligue 1, en coupes d’Europe et en Équipe de France. Lui, c’est Mike Maignan, Dogue depuis 2015 et désormais joueur le plus ancien de l’effectif du club aux quatre lettres. Samedi dernier aux Costières, il a réalisé son 50ème clean sheet (comprenez "feuille blanche", pour match sans encaisser de but) sous le maillot lillois. Une performance forcément notable qu’il convient aujourd’hui de saluer en statistiques.

ErXd4v5XUAEiOUk.jpg
 

Toutes compétitions confondues, Mike Maignan au LOSC, c’est :

Pentagone_14.png 157 matchs
Pentagone_14.png 74 victoires
Pentagone_14.png 31 nuls
Pentagone_14.png 52 défaites
Pentagone_14.png 50 clean sheets
Pentagone_14.png 31,8% de clean sheets

 

The Magic Eagle aime les Canaris

L’équipe contre laquelle Mike Maignan a réalisé le plus de clean sheets est le FC Nantes (5 matchs). Le club jaune et vert est également celui qu’il a le plus affronté (10 fois). Le Montpellier HSC (8 matchs, 4 clean sheets) est statistiquement la deuxième équipe que Mike Maignan préfère affronter. L’adversaire qui lui réussit le moins ? Le Stade Rennais, face auquel il n’a réalisé qu’un clean sheet en 10 rencontres.

Icon_BAP_201220_93_087.jpg
 

DANS LE TOP 3. A CHAQUE FOIS

Lorsqu’on compare Mike Maignan aux autres gardiens ayant disputé plus de 100 matchs dans notre championnat, depuis ses grands débuts chez les pros le 18 septembre 2015, on constate alors que :

Pentagone_14.png Mike Maignan est le meilleur gardien de Ligue 1 au ratio nombre de matchs disputés / nombre de buts encaissés. Avec 137 buts pris en 130 rencontres de championnat (ratio d’1,05), il devance l’ancien monégasque Danijel Subasic (126 buts en 115 matchs ; ratio : 1,1) et le Marseillais Steve Mandanda (155 buts en 137 matchs ; ratio 1,13) sur cette période.

Pentagone_14.png Mike Maignan est également - sur la même période de ses débuts en Ligue 1 à aujourd’hui -, le 3ème meilleur gardien de Ligue 1 au pourcentage d’arrêts. Seuls le Niçois Walter Benitez (74%) et l’ancien Stéphanois Stéphane Ruffier (70,8%) font mieux que le goal du LOSC et ses 70,6% d’arrêts en championnat.

Pentagone_14.png Sur ses 50 clean sheets, 45 ont été réalisés en Ligue 1, ce qui lui permet donc d’afficher un pourcentage de clean sheets de 34,6%, lui qui compte à ce jour 130 matchs parmi l’élite. Et à ce petit jeu, seul Subasic fait mieux (35,7%), en se référant toujours à cette même période allant des débuts de Maignan en Ligue 1 à aujourd’hui.

Pentagone_14.png Enfin, Mike Maignan est, avec 7 penalties arrêtés en Ligue 1, le 3ème meilleur spécialiste de cet exercice derrière Benoît Costil (10) et Baptiste Reynet (9), sur cette même période.