Quels objectifs pour LOSC-Reims ?

Premier match lillois de la deuxième partie de championnat, ce LOSC-Reims s’impose aussi comme le retour des Dogues au Stade Pierre Mauroy après leur défaite face à Angers (1-2). Victorieux à Nîmes (0-1) le week-end dernier, les hommes de Christophe Galtier ont déjà rebondi après ce revers angevin, le deuxième de la saison et le premier sur leurs terres. L’objectif face aux Champenois sera donc fort logiquement de retrouver le chemin de la victoire à la maison, pour un LOSC qui figure toujours sur le podium.
 

Reims va mieux. Méfiance !

Côté Rémois, le ciel s’est éclairci ces dernières semaines, après un passage plus nuageux entre novembre et décembre. Victorieux de Saint-Etienne (3-1) le week-end dernier, les hommes de David Guion restent sur cinq rencontres sans défaite, eux qui pointent désormais en 14ème position au classement. Hors de leurs bases, les Stadistes restent même sur une victoire à Bordeaux (1-3) et un nul à Marseille (1-1). Méfiance, donc.

Icon_200830P016600.jpg


À l’aller ? Un duo Yilmaz-Bamba déjà au top

Au match aller (2ème journée de Ligue 1), le LOSC s’était imposé dans la Cité des Sacres (0-1), signant d’ailleurs pour l’occasion son tout premier succès de la saison après son nul inaugural contre Rennes. C’est un Jonathan Bamba déjà en forme qui avait offert la victoire aux siens, sur une offrande de Burak Yilmaz (déjà en forme lui aussi). Ce jour-là, le LOSC signait aussi son tout premier succès à Delaune en Ligue 1 depuis… 54 ans !
 

 

Stéphane Dumont retrouve Lille

Enfant du LOSC, détecté, formé, développé et révélé chez les Dogues, Stéphane Dumont est aujourd’hui l’adjoint de David Guion à Reims, lui qui avait entamé sa reconversion de technicien au Domaine de Luchin, auprès des U19 lillois, notamment. Il s’apprête à retrouver un Stade Pierre Mauroy qu’il n’a pourtant jamais foulé en tant que joueur. Il avait quitté le LOSC en 2011, juste après le doublé coupe-championnat, pour finir sa carrière de joueur à Monaco.

Icon_jpttt060310_01_02.jpg


Guion-Galtier, défense lilloise

Le LOSC, il connaît lui aussi. Dogue (comme son frère Pascal) de 1983 à 1991 (en équipe première à partir de 1988), David Guion, l’entraîneur rémois, a lui aussi porté le maillot lillois. L’ancien défenseur formé au LOSC y a notamment croisé la route de Bernard Lama, Jocelyn Angloma, Abedi Pelé, Filip Desmet, Erwin Vandenberghe, mais aussi… Christophe Galtier, son ex-coéquipier en défense lilloise.
 

LOSC-Reims ? Un classico pour Olivier Létang

Letang.jpgRares (pour ne pas dire rarissimes) sont les anciens joueurs devenus ensuite présidents de clubs. Olivier Létang est de ceux-là. Solide milieu de terrain rémois dans les années 90 et 2000, le nouveau Président du LOSC a disputé plus de 200 matchs sous le maillot rouge et blanc. Ce pur gaucher s’inscrit même comme l’un des joueurs les plus capés de l’histoire du club champenois, participant activement à l’époque à l’ascension de l’institution marnaise jusqu’en Ligue 2. Les crampons raccrochés en 2004, il a ensuite pris des fonctions administratives au Stade de Reims, avant de rejoindre le PSG, puis le Stade Rennais et aujourd’hui le LOSC.

 
DU ROUGE AU ROUGE

Ils se nomment Nicolas Bonnal, Nicolas De Préville, Nicolas Fauvergue, Youssouf Koné, Marvin Martin, Sylvain N’Diaye, Younousse Sankharé ou encore Pape Souaré et sont tous passés du rouge lillois au rouge rémois (ou inversement) au cours de leur carrière. Il s’inscrivent dans une longue tradition de joueurs ayant porté les deux maillots de ces deux clubs mythiques dans l’histoire du football français (Vandooren, Vincent, Lechantre, Ruminski…).

Icon_ONZ_040502_17_33.jpg