Christophe Galtier


Une équipe bien en place

« C’est un résultat très important en la Coupe de France, une compétition dans laquelle on sait que les matchs sont couperets. J’ai aimé la première période, avec une équipe fortement chamboulée, certains joueurs qui n’étaient pas à leur poste habituel, comme Xeka, le petit Aguibou Camara aussi, qui était pour la première fois dans le groupe avec nous, mais aussi des joueurs qui n’avaient pas joué ou démarré depuis un moment, comme Jérémy Pied ou Isaac Lihadji. J’avais la crainte qu’on perde des repères, mais j’ai trouvé l’équipe bien en place sur la première période. Je crois qu’on a ouvert le score logiquement, Mike a été très peu sollicité. »
 

On aura besoin de tout le monde

« Ensuite, ça a été un peu plus compliqué en deuxième période, que ce soit en raison de la réaction de l’adversaire, de la condition physique de certains qui ont souffert à mesure que le match avançait, ou du terrain qui se dégradait. Je m’en doutais. Il y a eu du déchet technique. Et tant que ça reste à un but d’écart, nous ne sommes jamais à l’abri d’un coup de pied arrêté, d’une frappe. Dijon a joué son va-tout, mais on estime que notre qualification est méritée. J’avais choisi de donner du temps de jeu parce que je sais que dans cette série-là, j’aurais besoin de tout mon effectif. Des garçons ont besoin de se remplir. Au final, on vient de se rajouter un match dans cette série. »

Icon_MM1_1650.jpg
 

La belle soirée d’Aguibou Camara

« Que des jeunes aient pu participer à la préparation du match, qu’Aguibou ait pu participer et plus que participer, c’est bien. Je l’ai trouvé très solide dans son jeu, discipliné sur un plan tactique. Il a marqué un but décisif, c’est bien pour lui, c’est une marche supplémentaire pour un jeune garçon qui travaille souvent avec nous et qui ne joue plus depuis le mois de mars. Il est arrivé la saison dernière, je l’avais vu jouer en équipe réserve. Je le trouve, à 19 ans, avoir une certaine personnalité dans le jeu il ne perd pas beaucoup de ballons, il est solide sur ses appuis, mais aussi polyvalent, car il peut jouer à droite ou à gauche. C’est quelqu’un qui imprime vite ce qu’on lui demande et corrige aussi rapidement ses erreurs. Et, élément important, il bénéficie d’une affection très particulière de la part du groupe. Nous savions qu’en le faisant démarrer, il aurait un élan de solidarité autour de lui, de par son sérieux et son écoute à l’entraînement, son dynamisme. Il est apprécié. »
 

Xeka en défense centrale ? Un moment que j’y pense

« Quand il y a eu le départ d’Adama Soumaoro, je sais que sur un calendrier très serré, nous allions voir besoin de quatre défenseurs centraux. Je cherchais donc depuis un moment dans l’effectif quelqu’un capable de jouer à ce poste. J’en parlais depuis longtemps avec Xeka, sur le fait qu’il pouvait être un bon défenseur central. On a fait quelques séances au poste et dès le lendemain de Nantes, je me suis entretenu avec lui. On a travaillé les réglages avec la vidéo et les outils qu’on a pour les déplacements, la non prise de risque. C’est un joueur intelligent, bon de la tête et sur qui je compte beaucoup au milieu. Il aura son temps de jeu. Sa première ? Ele fut bonne, avec un Tiago Djalo qui n’avait pas encore joué dans l’axe cette saison. Ils n’ont pas commis d’erreur. J’ai aimé leur prestation. »