Pentagone_8.png LE CONTEXTE

Une semaine après une première manche frustrante (défaite 1-2 sur le gong) au Stade Pierre Mauroy, le LOSC retrouve l’Ajax sur ses terres, cette fois. En ligne de mire ? L’exploit d’une qualification en 1/8èmes de finale de l’Europa League. Pour ça, il faudra marquer, deux fois au moins, face à l’une des équipes les plus régulières d’Europe. Pas une mince affaire, donc.
 

Pentagone_3.png LE MATCH

Bouillants dès l’entame, les Dogues mettent immédiatement le feu. Au milieu, Weah se retourne tel un chat et file au but plein axe. Sa tentative revient dans un second temps sur Xeka, dont le puissant tir à l’entrée de la surface est repoussé quasi sur sa ligne par Martinez (4’). C’était chaud ! Les Lillois percutent sans relâche, privant les Néerlandais de ballon. Si Sanches (13’) et Weah (18’) ne trouvent pas le cadre, Klaassen voit quant à lui sa tête à bout portant terminer au fond, suite à un coup-franc (1-0, 14’). Piqués par le froid réalisme de leur adversaire, les hommes de Christophe Galtier continuent de tout donner. Les espaces sont nombreux dans la défense néerlandaise. Le LOSC tente d’en profiter, mais en vain. Pour le moment. Ce sont même les Amstellodamois qui se montrent désormais les plus dangereux. L’exceptionnelle parade de Mike Maignan à bout portant (29’) vient toutefois maintenir le score en l’état.

Icon_DIB-250221-10-21.jpg

Au retour des vestiaires, le LOSC conserve le même visage, celui d’une équipe percutante, dominatrice et pleine d’enthousiasme. Sanches (47’), Bamba (50’), Xeka (51’), Weah (54’), puis à nouveau Sanches (60’) et Yazici (64’) prennent leur chance. Ça presse, ça pousse, ça tente. L’Ajax n’est pas en reste et il faut un nouvel arrêt de grande classe de Maignan devant Klaassen pour préserver l’espoir (66’). En parlant d’espoir, il prend subitement de l’épaisseur quand l’arbitre siffle (après consultation de la VAR) un penalty pour une faute sur David (voir par ailleurs). Yazici le transforme en force (1-1, 78’). Tout reste possible ! La fin de partie est palpitante, le LOSC tente le tout pour le tout, mais sans succès. Pire, l’Ajax vient "tuer" le match par Neres (2-1, 88’). C’est terminé.

Sans démériter, le LOSC quitte l’Europa League au terme d’une campagne européenne qui aura rendu fier tout le peuple lillois. Merci les Dogues.

 

Pentagone_4.png LE MOMENT

74ème minute. Jonathan David s’enfonce dans la surface néerlandaise, se fait vigoureusement pousser dans le dos. Penalty ? Non, M.Collum ne bronche pas, puis va vérifier les images à l’assistance vidéo et revient sur sa décision ! Yusuf Yazici le transforme en force, sous la barre et offre la promesse d’une fin de match palpitante pour un LOSC méritant.

Icon_DIB-250221-10-64.jpg

 

Pentagone_5.png L'HOMME

Mike Maignan. Comme au match aller, il s’est imposé comme l’un des grands hommes de cet Ajax-LOSC. À au moins deux reprises, le portier lillois a illuminé la Johan Cruyff Arena de toute sa classe. Devant Rensch, d’abord (29’), mais surtout face à Klaassen (66’), lorsqu’il préserve le score d’un incroyable réflexe à bout portant. Idem face à Neres quelques minutes plus tard (72'). Le LOSC possède un grand gardien. Mais ça, il le savait déjà...

Icon_DIB-250221-10-80.jpg
 

Pentagone_8.png LE TWEET

 

 

Pentagone_6.png LA SUITE

Le grand livre de l’Europe désormais refermé, le LOSC ne manquera pas de replonger dans son palpitant roman du championnat. Ce dimanche (17h), le leader lillois ouvrira un nouveau chapitre face à Strasbourg au Stade Pierre Mauroy, avant d’accueillir Marseille le mercredi suivant (21h).

 


Pentagone_7.png la feuille de match
langfr-800px-Ajax_Amsterdam_Logo.svg_.png AJAX AMSTERDAM - LOSCLOSC_0.png2-1 (1-0)

1/16ème de finale retour de l'UEFA Europa League - Saison 2020-2021
Jeudi 25 février 2021, 18h55 - Johan Cruyff Arena (huis clos)

Arbitre : M.Collum (ECO)

Buts : Klaassen (14'), Neres (88') pour l'Ajax ; Yazici (78', sp) pour le LOSC

Avertissements : Maignan (15'), Djalo (59'), Sanches (66') pour le LOSC ; Timber (63'), Neres (85') pour l'Ajax

Ajax : Stekelenburg – Rensch, Timber, Martinez, Blind – Alvarez, Klaassen, Gravenberch – Antony (Brobbey, 55'), Tadic (c.), Neres (Idrissi, 88')
Entraîneur : Erik ten Hag

LOSC : Maignan (c.) – Çelik (Pied, 62'), Djalo, Botman, Bradaric – Ikoné (Araujo, 62'), Sanches, Xeka (Soumaré, 70'), Bamba (David, 62') – Yazici (Lihadji, 78'), Weah
Entraîneur : Christophe Galtier