Christophe Galtier

« On est éliminé, c’est ce qu’il faut retenir. Dans cette compétition et encore plus contre l’Ajax, on ne peut pas faire qu’un bon match pour se qualifier. Pour avoir une chance de passer, il faut être bon sur les deux. C’est une leçon qu’il faut retenir. Ce soir, évidemment que j’ai apprécié la manière dont mes joueurs ont évolué, ce qu’ils ont mis dans le match, beaucoup de rythme, d’intensité, de jeu. Sur la double confrontation, on est sanctionné dans les surfaces. Il y a évidemment de la déception, de la frustration, mais j’ai aimé la manière dont l’équipe s’est comportée ce soir. »

« Je n’ai pas assez de recul pour parler de l’arbitrage. Je ne peux pas me réfugier derrière cela. On s’est un peu sabordé sur les dix dernières minutes la semaine dernière en étant très moyens. Ces dix minutes coutent chères quand on voit ce que l’équipe a été capable de réaliser aujourd’hui. Nous avons poussé l’Ajax à beaucoup défendre, à courir après le ballon. On a eu des temps de possession importants. »
 

« Il n’y a pas eu de turn over ce soir. Et je n’accepte pas qu’on dise ça ce soir. Car s’il y avait turn over, on pourrait laisser penser aux gens que je n’en avais rien à faire du match, de la compétition. Sur le onze de ce soir, il y en avait 9 qui étaient titulaires à San Siro. Il manquait José Fonte qui a ressenti une gêne musculaire, j’ai préféré ne pas prendre de risque. Et j’ai estimé que Jonathan David commençait à s’essouffler sur le plan physique. J’ai pris la décision de faire cette équipe là en âme et conscience. »

« Cette Europa League, on l’a jouée à fond, on a fait un très beau parcours dans une poule difficile. Le match de référence est évidemment l’AC Milan à San Siro. On a tout fait sur la double-confrontation mais on perd deux fois contre l’Ajax. La coupe d’Europe sert tout le temps à faire grandir les joueurs, à leur enseigner le haut niveau en termes d’intensité, de tactique, technique, de détermination. J’ose espérer qu’elle va nous servir sur ce qu’il nous reste en fin de saison. Les joueurs ont appris, on va faire en sorte qu’ils s’appuient sur cette expérience pour être encore plus performants en championnat et en Coupe de France. »


Icon_DIB-250221-10-53.jpg

 

Jérémy Pied

« On a de quoi avoir des regrets, notamment par rapport au match aller. On avait à cœur de se libérer, de jouer davantage, chose qu’on a réussi à faire. Ils ont ouvert le score, mais ça ne changeait pas grand-chose car nous devions de toute façon marquer. Notre réaction a été bonne, on a poussé, on a su revenir, mais sur les deux matchs, l’Ajax était le plus fort. On s’est procuré énormément d’occasions, il y a donc un peu de frustration par rapport à ça. Comme toujours en coupe d’Europe en semaine, il faudra remettre ça en championnat ce week-end. On va faire le maximum pour continuer notre série en Ligue 1. »