17 jours après

C’était le 17 mars dernier. Parisiens et Lillois se disputaient le choc des 1/8èmes de finale de la Coupe de France au Parc des Princes. Ce soir-là, les tenants du titre ont défendu leur trophée en l’emportant 3-0 face à un LOSC qui aurait mérité mieux. Dimanche, le contexte et la compétition seront différents. Place à la Ligue 1 avec cette fois la perspective pour les hommes de Christophe Galtier de recoller à la tête du classement justement chipée (à la différence de buts) par les Parisiens lors de la dernière journée.

Icon_ABACA_759403_015.jpg
 

Coup de canon pour le sprint final

8 matchs, 24 points à distribuer. Si ce n’est pas (encore) le sprint final, ça y ressemble fortement. Face au PSG, au retour de l’ultime trêve internationale de la saison, le LOSC donnera le coup d’envoi de sa dernière ligne droite. Un ultime coup de collier qui verra les Lillois ne disputer que trois rencontres à domicile (Montpellier, 16/04, Nice, 02/05 et Saint-Etienne, 16/05) d’ici la fin de saison.
 

Pas de vainqueur au match aller

Le 20 décembre dernier au Stade Pierre Mauroy, Lillois et Parisiens n’avaient pas su se départager (0-0) au terme d’un combat tactique avec peu d’occasions franches. Grace à ce précieux point pris face au champion en titre, le LOSC était alors resté leader.

Icon_BAP_201220_93_030_0.jpg
 

Le cap des 10 buts pour 3 Dogues ?

Burak Yilmaz (9), Jonathan David (9) et Yusuf Yazici (8), pourraient atteindre le cap des 10 buts en Ligue 1 sous le maillot lillois. Mais pour ça, il faut marquer. S’il inscrit un but samedi au Parc des Princes, Burak Yilmaz deviendrait même le joueur le plus âgé de l’Histoire du LOSC à atteindre la barre des 10 buts en L1.
 

20/20 pour Ikoné ?

De son côté, Jonathan Ikoné pourrait, en cas de passe décisive face à son ancien club, offrir sa vingtième offrande en Ligue 1 avec le LOSC, lui dont le total affiche pour le moment 19.
 

QUATRE ANCIENS PARISIENS AU LOSC

Avec quatre de ses anciens joueurs ayant été formés sous ses couleurs (Mike Maignan, Boubakary Soumaré, Jonathan Ikoné et Timothy Weah), le PSG est le club le plus représenté dans la carrière des Dogues. Outre ces Lillois formés au PSG, mais révélé dans le Nord, un Dogue est né en Île-de-France : Jonathan Bamba. Un match forcément particulier pour ces cinq-là.
 

LAMA, CABAYE, DIGNE, HALILHODZIC…

D’Angloma à Weah, ils sont plusieurs dizaines à avoir porté les maillots lillois et parisiens à travers l’histoire, qu’ils soient joueurs ou entraîneurs. Clin d’œil aujourd’hui à Angloma, Ballo-Touré, Bergeroo, Bodmer, Brisson, Bureau, Cabaye, A.Cissé, Coste, Dieng, Digne, Dréossi, Frau, Halilhodzic, Lama, Landreau, Landrin, Murati, Nouma, Obbadi, Pardo, Perez, Peyroche, Pichot, Rabat, Rozehnal, Sankharé ou encore Simba.

Icon_noe_020912_756_02_0.jpg