Christophe Galtier

« Ça a été très difficile parce que Metz a livré un très bon match. Il peut y avoir de la frustration chez eux. On a eu de la réussite, Mike a été décisif. On a connu un début de match très poussif avec une envie de l’adversaire, beaucoup de jeu sur les côtés. On a eu beaucoup de mal à sortir le ballon, trop de précipitation dans notre jeu, du déchets sur les 20 dernières minutes, mais ça a été mieux sur la deuxième partie de la première période, avec Mike qui nous maintient dans la partie. On a été très opportunistes. Quand vous êtes à 0-0 et que vous concédez un penalty que votre gardien arrête, ça vous donne plus de chance de l’emporter. Ce soir, nous avons été réalistes dans les deux surfaces. »

« Burak a vécu un match difficile face à des défenseurs qui avaient beaucoup de valeur athlétique. C’était un match engagé mais toujours correct. Il faut être fort mentalement pour en pas lâcher face à ce genre de défense. Il a été récompensé de ses efforts. Sur son but, il a montré ce que c’était l’agressivité offensive. Ça c’est le bon exemple. Il a été très déterminé. »

« On doit garder cet état d’esprit, cette force collective, faire les efforts les uns pour les autres. Il faudra gagner encore beaucoup de matchs, être meilleur que les autres. On va débriefer, corriger. On va avoir encore une fois une semaine de travail. Il faudra rapidement se plonger sur l’analyse du match pour éviter d’être autant en difficulté sur 30 minutes, car ça peut nous jouer des tours. Il faudra aussi gommer la précipitation et être plus juste. »

Icon_DIB-090421-10-38.jpg

José Fonte

« On sait qu’il n’y a pas de match facile. Aujourd’hui, il a manqué un peu plus d’agressivité, peut être offensive. Même sur la réaction à la perte de balle, nous pouvons faire mieux. Mais à la fin on a les trois points, c’est le plus important. Il faut penser au prochain match. Celui-là est passé. On a gagné. Maintenant, on ne pense qu’à Montpellier. On est dans la guerre, il y a quatre équipes. Lille est dans la bagarre. On va tout faire pour rester en haut. C’est normal d’en parler entre joueurs quand il reste six matchs. »
 

Benjamin André

« C’était un match difficile. Il faut être honnête, on a fait un match moyen. Force est de constater que mentalement, même quand c’est compliqué on arrive à s’en sortir. On a des atouts qui nous ont fait gagner ce soir, comme Mike et Burak, notamment. Mike était en feu toute la semaine. Il a été impressionnant hier à l’entraînement. C’est un top gardien avec des qualités exceptionnelles. On est aussi très heureux que Burak marque ce but à un moment clé. C’est la marque des grands attaquants. Mais au-delà de ça, même quand c’est difficile, on essaye de s’accrocher, d’être bien en bloc. Il faut reconnaitre la qualité de Metz en face, de bons joueurs, une tactique compliquée pour les déstabiliser. On avance. Comptablement, c’est une victoire importante. On met la pression pour la Ligue des Champions. Tous les matchs seront difficiles, car on est en haut, tout le monde veut « taper » Lille. On l’a vu contre Nîmes, ce soir ça l’était. Contre Montpellier ça le sera aussi. »