Christophe Galtier

« Il était important de bien débuter le match et de ne pas concéder le premier but. Cette saison, après de grosses performances, en championnat comme en coupe d’Europe, on avait souvent pris l’habitude de pas bien commencer nos matchs et de courir après le score, il était important d’empêcher Nice de poser son jeu. C’est une équipe qui prend beaucoup de risques à la sortie de balle. Il y a eu une très bonne entame, une grosse énergie et une envie d’avancer sur l’adversaire. J’ai trouvé mes joueurs concentrés, avec un plan de jeu assez précis. »

« Evidemment que le retour de Burak est un vrai plus pour notre équipe. C’est un leader sur le terrain et dans la semaine. Evidemment qu’il était déçu de sortir. On s’est parlé, je lui ai donné les raisons de ma décision. Il a deux cartons jaunes. Un troisième le ferait manquer un match et je pense que tous les matchs seront très importants. C’est dans ce sens que j’ai voulu le préserver d’un geste qui aurait pu le sanctionner. »

« Battre les records est toujours bien. Là il est égalé (celui du nombre de points). Il faudra le battre pour être champion. On est focus sur cela. Avant le PSG version Qatar, quand vous étiez à deux points de moyenne par match, vous étiez souvent champions. Cette saison ça ne sera pas suffisant. Il faudra plus de points. »



 

« J’ai regardé PSG-Lens non pas parce qu’on est à la bataille pour le titre, mais parce qu’on va jouer Lens vendredi. On va affronter une équipe qui se bat pour une place européenne. Lens réalise une saison exceptionnelle pour un promu, il y a de l’enjeu pour nous celui de rester premier, pour eux d’être européen. Il faut rester focalisé que sur ce match-là. Il manquera le public. Le derby c’est souvent le match des supporters qui font que les équipes se transcendent. Là ça sera dans un stade vide, mais avec des enjeux très importants. »

« Renato Sanches a senti une gêne sur le plan musculaire. C’est une alerte. Après échange avec le staff médical, j’ai décidé de ne prendre aucun risque. J’espère que ça ira pour le match de vendredi, d’autant plus que nous avons avons Benjamin André suspendu. Demain mes joueurs seront au repos, puis nous entrerons rapidement dans la préparation du match. »

« On se sait soutenus par nos supporters. On le voit tous les jours à Luchin, il y a de plus en plus de banderoles. Evidemment que ça nous touche, c’est encourageant, ça nous fait du bien. Le fait qu’il y avait du monde pour faire le court trajet entre l’hôtel et le stade montre aux joueurs que même si on ne peut pas partager ces moments avec eux, nos supporters sont fiers de l’équipe et de ce qu’elle fait. J’ai vu aussi de magnifiques lumières, toute une ville aux couleurs du LOSC, toute une ville qui croit en nous. Est-ce qu’on va y arriver, je ne sais pas, mais en tout cas on met toute notre énergie pour y arriver. »


Icon_MM1_0493.png

 

Reinildo