Christophe Galtier

« Pour être champion il faut faire une saison extraordinaire, d’autant plus quand tu as le PSG en face. Nous avons réalisé une saison exceptionnelle, avec plein d’émotions et évidemment un investissement total de la part de mon groupe qu’on a su mener jusqu’au bout avec mon staff et notamment mon fidèle adjoint, Thierry Oleksiak. Je n’arrive pas encore à réaliser l’émotion, mais putain, c’est incroyable ! J’ai vu un groupe très réactif avec une grande détermination, que j’ai accompagné, que j’ai aussi parfois secoué de temps en temps. Mais qu’est-ce que j’aime ce groupe. Je l’aime profondément. »

« C’était une longue journée où il ne fallait pas montrer d’émotions, être à la fois concentré sur un plan de jeu, déterminé, lucide avec l’objectif de l’emporter. Et encore une fois, ce merveilleux groupe est arrivé à le faire, encore une fois à l’extérieur. On se doutait que Paris allait réaliser une performance à Brest. Pour être champion et garder notre place, il nous fallait l’emporter. On a réalisé un match très sérieux et appliqué. C’est une soirée incroyable. »

Icon_DIB-230521-10-106.jpg

« Je ne réalise pas. Je sais que c’est un peu la folie en ville, à Lille. J’espère qu’on pourra partager un grand moment demain ensemble. On termine cette saison avec 83 points, c’est un record absolu dans l’Histoire du LOSC. Nous n’avons pas toujours été beaux, mais on a été efficaces, on a joué avec nos qualités, notre cœur, notre générosité. Je retiendrais évidemment cela de la saison. Ce groupe a été bâti sur deux ou trois saisons, a accompli un travail exceptionnel. Il y a aussi toute l’organisation derrière l’équipe, avec beaucoup de monde pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Je voudrais dédier ce titre à ces personnes de l’ombre. »

« Après notre défaite face à Nîmes (1-2, le 21/03/21), il y a eu cette coupure internationale. Je pensais que cette défaite allait nous coûter cher pour la qualification européenne, qui était notre objectif. Je me disais que ces points-là allaient surement nous manquer. Le tournant important restera notre match à Paris (0-1, 03/04/21). J’ai senti un groupe très réceptif, déterminé. Je ne peux même pas utiliser le terme solidaire. J’ai vu des frères, une vraie famille dans le vestiaire à partir de la préparation de ce match. Evidemment, le renversement de la situation à Lyon (2-3, 01/05) était un tournant, mais dans les grands rendez-vous ce groupe a tout le temps répondu présent. »
 

José Fonte

« C’est quelque chose d’incroyable qu’on vient de réaliser. Il va falloir attendre un peu pour comprendre tout ça. C’est la victoire du collectif, du travail, de la solidarité, mais aussi du talent. Il faut féliciter tout le monde, le staff, le club, les joueurs, les supporters. Cette victoire, c’est pour la région, pour le Nord de la France, pour des gens qui travaillent beaucoup. Ils le méritent. Le football sans les supporters, ce n’est rien. On a hâte de célébrer ce titre avec eux. Je voudrais être sur la Grand-Place avec tout le monde. »

« Christophe Galtier est l’un des meilleurs entraineurs avec qui j’ai travaillé. Il a fait un excellent travail, beaucoup de mérite lui revient. Il possède une incroyable capacité à être proche des joueurs, à faire attention aux petits détails. »