Pour Çelik, Yazici et Yilmaz, c’est l’occaz

Et si on vous disait que le LOSC sera l’un des clubs les plus représentés au monde pour ce qui constituera le tout premier match de l’Euro 2020 ? Ce vendredi (21h) pour le match d’ouverture, l’Italie recevra la Turquie dans une rencontre qui pourrait voir trois Lillois (Zeki Çelik, Yusuf Yazici et Burak Yilmaz) sur la pelouse. Si les deux premiers prendront part à leur tout premier Euro, le Kral participera quant à lui à son deuxième championnat d’Europe après celui de 2016 (élimination en phase de poules).

Leur programme
Vendredi 11 juin à 21h : Turquie – Italie
Mercredi 16 juin à 18h : Turquie – Pays de Galles
Dimanche 20 juin à 18h : Suisse – Turquie

Icon_Seskim_hc1_Turkey_v_Latvia_300321 (25)_0.jpg
 

Kjær-Hazard : Duel entre ex-lillois

Dans le groupe B, le Danemark de son capitaine Simon Kjær, Dogue de 2013 à 2015 et aujourd’hui à l’AC Milan, sera opposé à la Finlande, à la Russie, ainsi qu’à la Belgique d’Eden Hazard (au LOSC entre 2005 et 2012), mais pas de Divock Origi. L’ancien attaquant lillois (2010-2014) aujourd’hui à Liverpool, n’a pas été retenu dans les 26.

Icon_BELGAIMAGE-177264650.jpg
 

Bradaric continue d’apprendre, chez les vice-champions du monde

Du côté du groupe D, la Croatie de Domagoj Bradaric aura fort à faire face au duo britannique Angleterre-Ecosse, ainsi que la République Tchèque. Le latéral lillois, tout fraichement rentré de l’Euro Espoirs (éliminé en quarts de finale), disputera lui aussi sa toute première compétition internationale chez les A, du haut de ses 4 sélections sous le maillot des vice-champions du monde.

Son programme
Dimanche 13 juin, 15h : Angleterre – Croatie
Vendredi 18 juin, 18h : Croatie – République tchèque
Mardi 22 juin, 21h : Croatie – Écosse

Icon_PXL_310521_33091049.jpg
 

Sanches et Fonte contre Maignan, Pavard et Digne

Inutile de préciser que tous les regards lillois seront braqués sur le groupe F composé du champion du Monde 2018, de son devancier 2014, ainsi que du champion d’Europe en titre. Difficile de faire plus relevé. Le Portugal des champions d’Europe, José Fonte et Renato Sanches, devra donc se mesurer à l’Allemagne, la Hongrie, ainsi qu’aux Bleus de Mike Maignan (2015-2021), Benjamin Pavard (2005-2016) et Lucas Digne (2005-2013), sans oublier Franck Le Gall, le médecin de l’Equipe de France également passé par le LOSC.

Leur programme
Mardi 15 juin, 18h : Hongrie – Portugal 
Samedi 19 juin, 18h : Portugal – Allemagne
Mercredi 23 juin, 21h : Portugal – France

Icon_BREfeSport20210604_087_0.jpg
 
 


Le LOSC, club français le plus représenté à l’Euro 2020

Bien que Mike Maignan ait quitté le club il y a quelques semaines, le LOSC demeure le club français dont l’effectif 2020-21 sera le plus représenté durant l’Euro 2020, avec 7 ambassadeurs (Maignan, Çelik, Yazici, Yilmaz, Bradaric, Fonte, Sanches). Le PSG (6 joueurs), l’OL (4), l’OM et l’AS Monaco (3), l’OGC Nice (2), ainsi que les Girondins de Bordeaux, le Montpellier HSC, le Stade Rennais et le RC Strasbourg (1) complètent le tableau des joueurs de Ligue 1 engagés dans la compétition phare du football européen.

Icon_BAP_080621_93_024.jpg 
 


Le LOSC et l’Euro, une (vieille) histoire d’amour

 

Personne n’a pu l’oublier : le tout dernier buteur d’un Euro était… Un joueur lillois. Le 10 juillet 2016, Eder inscrivait le but victorieux du Portugal de José Fonte et Renato Sanches (par encore Dogues) en finale de l’Euro 2016 face à la France de Dimitri Payet, Adil Rami, Lucas Digne et Yohan Cabaye (1-0 a.p).

Seize ans plus tôt, les Bleus de Bernard Lama (1981-1989) et de son sélectionneur adjoint, René Girard (2013-2015) n’avaient pas tremblé en finale de l’Euro 2000 face à l’Italie (2-1, a.p). Pas moins que le Danemark de Kim Vilfort (1985-1986) en finale de l’Euro 1992 devant l’Allemagne (0-2).

En 1984 aussi, les Bleus champions d’Europe en finale face à l’Espagne (2-0) comportaient dans leurs rangs des ex ou futurs Dogues, tels que Philippe Bergeroo (1978-1983) et Jean-François Domergue (1980-1982). Quatre ans plus tôt, la Belgique d’Erwin Vandenbergh (1986-1990) n’avait pas connu le même succès en finale de l’Euro 1980 face à l’Allemagne de l’Ouest (2-1).

160608Vilfort.jpg

160608Euro.jpg
 


LE SAVIEZ-VOUS ?

Le tout premier Soulier d’Or de l’Euro est un ancien joueur du LOSC.

Lors de la toute première édition des championnats d’Europe de football en 1960, l’attaquant français François Heutte (Lillois entre 1958 et 1959, puis en 1965-1966) termina co-meilleur buteur de cet Euro organisé en France avec… deux buts en deux matchs (car à l’époque, la phase finale débutait directement en demi). Joueur du Racing Paris, il avait quitté le LOSC un an plus tôt.

Quarante ans après, un autre (futur) membre de la maison lilloise rechaussa ce prestigieux Soulier d’Or de l’Euro. Co-meilleur buteur de l’Euro 2000 (5 buts, à égalité avec Savo Milosevic), Patrick Kluivert allait enfiler le maillot rouge du sept ans plus tard.
 
160608Kluivert1.jpg