Signature B2C.jpg

Leader de Bundesliga

Équipe surprise du début de saison en Bundesliga, le Verein für Leibesübungen Wolfsburg Fußball GmbH (pour son nom en forme complet) affiche un bilan de quatre succès en quatre matchs de
championnat 2021-2022
, face à Bochum (1-0), Hertha Berlin (2-1), Leipzig (1-0) et Greuther Furth (0-2), le week-end dernier. Leaders au classement, les verts possèdent par ailleurs la meilleure défense d’Allemagne (1 seul but encaissé).

Icon_048_SGFVFL20210911_044.jpg


Une élimination européenne prématurée l’an dernier

Comme le LOSC, les Loups étaient engagés en UEFA Europa League en 2020-2021. Mais à la différence des futurs champion de France, ils n’ont pas participé à la phase de poules. Après s’être imposés 4-0 chez les Albanais de Kukësi lors du deuxième tour de qualification, ils se sont inclinés 2-1 face à l’AEK Athènes lors du barrage. En championnat, les verts ont terminé quatrième derrière le Bayern, Leipzig et le Borussia Dortmund, soit leur meilleur classement depuis leur place de vice-champion 2015-2016.


C’était il y a (déjà) 7 ans

Le LOSC et le VfL Wolfsburg se sont affrontés à deux reprises à travers l’Histoire. C’était en UEFA Europa League 2014-2015. Les Dogues avaient accroché le nul (1-1, 02/10/14) au match aller en Allemagne grâce à un but de Divock Origi sur penalty. Au retour (11/12/14), les Loups – qui alignaient là l’une des générations les plus performantes de leur histoire (De Bruyne, Luiz Gustavo, Perišić et autre Bendtner…) – l’avaient emporté 0-3 au Stade Pierre Mauroy.

_LGL0338.jpg
 


 

Souvenez-vous : La Masterclass d’Enyeama.

Le jeune Kevin De Bruyne avait eu beau inscrire l’un des plus beaux buts de la saison d’une puissante reprise de volée en lucarne, ce soir-là, l’homme du match fut Vincent Enyeama. Héros de ce Wolfsburg-LOSC (1-1, 02/10/14) à l’occasion de la 2ème journée de la phase de poules d’UEFA Europa League, le portier nigérian a réalisé plusieurs arrêts de très grande classe, dont certains quasi-miraculeux. Il nous en parle…
 

 

Déjà 5 adversaires allemands pour le LOSC

Outre le VfL Wolfsburg, le LOSC a déjà affronté quatre clubs allemands à travers l’Histoire. Le Borussia Dortmund en 2002 (1-1, 0-0), le VfB Stuttgart en 2002 (1-0, 2-0), le TSV Alemannia Aachen en 2004 (1-0), ainsi que le Bayern Munich en 2012 (0-1, 6-1).
 

Vaincre le signe… Allemand

Les Lillois n'ont remporté qu'un seul de leurs neuf matchs face à des équipes de Bundesliga. C’était face à Stuttgart (1-0) lors du match aller d'une finale de Coupe Intertoto 2002.

Icon_apr_270802_44_02.jpg
 

Un adversaire qui connaît déjà la France

De leur côté, outre la double confrontation face au LOSC déjà évoquée, les Loups ont déjà croisé le fer avec 6 écuries françaises : Le CS Sedan Ardennes et l’AJ Auxerre en Intertoto 2000, l’ESTAC Troyes en Intertoto 2001, le RC Lens en Intertoto 2005, le Paris Saint-Germain en UEFA Cup 2009 et l’AS Saint-Etienne en UEFA Europa League 2019.
 

Comme on se retrouve…

Le club wolfsbourgeois compte trois Français dans son effectif : les anciens sochaliens Maxence Lacroix et Jérôme Roussillon (qui a aussi évolué à Montpellier), ainsi que l’ex-Stéphanois, Josuha Guilavogui (photo) (qui était d’ailleurs déjà de la double-confrontation entre le VfL et le LOSC en 2014).

De leur côté, Renato Sanches (Bayern Munich) et Amadou Onana (Hambourg) ont déjà évolué en Allemagne. Quant à Timothy Weah et John Brooks, ils sont partenaires en équipe des États-Unis.

Icon_win_111214_09_14.jpg
 

Hier encore, ils étaient Lillois

Plusieurs anciens Dogues ont porté le maillot vert. Le plus récent se nomme Victor Osimhen (À Wolfsburg entre 2017 et 2019, puis Lillois en 2019-2020). Avant lui, Ricardo Costa (photo) (À Wolfsburg de 2007 à 2010, puis au LOSC en 2010), Dante (Dogue de 2004 à 2006, puis au VfL en 2015-2016), Divock Origi, formé au LOSC (2010-2015), puis brièvement joueur de Wolfsburg en 2017-2018, sans oublier le regretté Junior Malanda, formé au LOSC (2007-2012), puis joueur du VfL de 2013 jusqu’à son décès accidentel en 2015.

Icon_jpt_060310_99_39.jpg
 

Le saviez-vous ?

Un autre joueur a porté le maillot du club lillois et celui de la Basse-Saxe… Mais également celui du FC Séville, autre club de ce groupe G de Champions League. Lui, c’est Simon Kjær, en Allemagne de 2010 à 2013, puis chez les Dogues entre 2013 et 2015, avant de filer en Andalousie entre 2017 et 2020. Il défend aujourd’hui les couleurs de l’AC Milan, aux côtés de Mike Maignan, Rafael Leão et Fodé Ballo-Touré, notamment. Le monde est petit.