Jocelyn Gourvennec (entraîneur du LOSC)



« Compte tenu de ce qu’on a fait à Lorient, nous sommes satisfaits du contenu ce soir, on s’est mis en mode coupe d’Europe, on a haussé notre niveau en bousculant le leader de Bundesliga. Il fallait une équipe dense, forte défensivement, ce qu’on a été. Ce soir ça se joue à quelques centimètres. Ce n’est qu’un point, mais on a montré qu’on pouvait être conquérants et on continue notre chemin en Champions League. »

« Quand on fait des matchs comme ça il faut être bon défensivement et apporter un plus sur le plan offensif. On l’a fait. Il nous a manqué un peu d’efficacité. Le but refusé ? Je ne vois pas bien si le ballon est sorti, l’action va au bout. S’ils refusent le but c’est qu’ils ont raison. C’est frustrant. Ca se joue à quelques centimètres, ce soir. »

« On a répondu présent, c’set une grosse compétition. On a bien représenté le LOSC et la Ligue 1. C’est un défi de réussir à hausser son niveau en Champions League. On l’a joué à 300%. J’ai aussi beaucoup aimé la ferveur du public ce soir. Ce soir, on a vu le visage du LOSC. On avait besoin de relancer la machine. Les joueurs font beaucoup d’efforts. Il faut avoir cette exigence de manière continue pour que ce qu’on a vu ce soir soit notre base. »

« Faire bien, ce n’est pas suffisant. Il faut toujours faire mieux pour que ça bascule de notre côté. L’équipe a habitué son environnement à la performance. L’état d’esprit après le match ? Il y avait de la fatigue, mais aussi de la déception. Nous étions aussi contents du public qui a répondu présent avec nous. C’est très positif. Et ça, les joueurs veulent le cultiver. »
 


 

Amadou Onana (milieu de terrain du losc)



« Un peu de déception car au vue de la rencontre, les trois points auraient été mérités, on a mis beaucoup d’engagement et d’intensité. On aurait mérité les trois points. Mais de l’autre, je suis content et fier de l’équipe. Peut être qu’on avait besoin d’un match de Champions League. Le penalty ? Je pensais que j’avais au moins un pied sur la ligne. Mais la VAR a dit l’inverse. Je respecte cette décision. La VAR fait partie du football, on doit vivre avec. »
 

 

MARC VAN BOMMEL (ENTRAÎNEUR DU VFL WOLFSBURG)

« Si on regarde les statistiques, il y a eu 17 tirs lillois et 2 pour mon équipe. Dès le début de la partie, le LOSC joué en contre tandis que nous n’avons pas vraiment réussi à créer quoi que ce soit. Nous avons perdu le ballon un peu trop facilement. Si on ne peut pas gagner, il faut savoir faire match nul. Et ce soir, c’est ce que nous avons fait en jouant à 10 contre 11 pendant 35 minutes contre le champion de France qui est une bonne équipe. C’est un bon résultat, on doit s’en satisfaire. »