Pentagone_8.png LE CONTEXTE

À l’image des pros en UEFA Champions League, les jeunes Dogues s’apprêtent eux aussi à plonger dans une double-confrontation de prestige face au Séville FC. La première manche se tient ce mercredi après-midi sur le terrain d'honneur d'un Domaine de Luchin très venteux, avant le retour en Espagne dans deux semaines. L’occasion pour les hommes de Stéphane Pichot de rebondir après leur revers à Salzbourg (3-1), eux qui avaient débuté leur campagne européenne par un probant succès sur Wolfsburg (2-0). En face, se présente une équipe andalouse encore invaincue en UEFA Youth League après son succès sur Salzbourg (2-0) et son nul à Wolfsburg (1-1).

9336629c-3711-4bc6-8a25-f68cb61b4f66.jpg
 

Pentagone_3.png LE MATCH

Positionnés en 4-4-2 avec Rocco Ascone en soutien de José Bica aux avant-postes, les jeunes Dogues réalisent une entame prometteuse. Auteur d’un festival au milieu de terrain, Ascone trouve Bica au second poteau. La frappe en première intention du jeune attaquant portugais est contrée par la défense sévillane. Buayi Kiala a bien suivi mais voit lui aussi sa tentative déviée (7’). C’était chaud. Les Espagnols ne sont pas en reste et viennent eux aussi bouger le bloc lillois. Peu à peu, au fil des minutes, le Séville FC confisque le ballon au LOSC et parvient même à convertir sa domination. Dans la continuité d’un coup-franc à l’entrée de la surface, Dario ouvre le score à bout portant (0-1, 22’). Les jeunes Dogues ont du mal à poser le pied sur le ballon face à une équipe andalouse plutôt à l’aise techniquement. Les offensives lilloises sont rares. Il y a bien cette tentative de Mpembélé à l’entrée de la surface. Contrée (40’). De leur côté, les Espagnols font preuve d’un plus grand réalisme et parviennent à doubler la mise juste avant la pause. Talaveron conclut de près au second poteau (0-2, 43’).

b0145f28-f9d4-4e63-8d84-fed9ae887e99.jpg

Au retour des vestiaires, les Lillois tentent de renverser les débats. Mais en face, c’est solide et difficile à bouger. Côté gauche, Mpembélé centre fort au sol, mais aucun attaquant ne parvient à couper la trajectoire (55’). La nervosité s’invite ensuite dans les débats. Les cartons pleuvent et les esprits s’échauffent. Les initiatives loscistes sont réelles, mais trop souvent infructueuses, malheureusement. Coupable d’une faute en tant que dernier défenseur, Baptiste Rolland est quant à lui expulsé (79’). Les Dogues finiront le match à 10, puis à 9. Rocco Ascone voit rouge lui aussi après un tacle trop musclé (87'). Le Séville FC triple la mise au bout du temps additionnel par l'intermédiaire de Juanlu (0-3, 90'+2).

Au classement, le LOSC est troisième de son groupe (3 points) devant Wolfsburg (1 point), défait dans le même temps à Salzbourg (3-0). Les Espagnols (7 points) sont toujours en tête devant les Autrichiens (6 points).
 

Pentagone_8.png LA RéACTION DE STéphane pichot


 

Pentagone_6.png LA SUITE

Prochain rendez-vous européen pour les U19 lillois ? Le mardi 2 novembre prochain à 16 heures face à cette même équipe du Séville FC, du côté du Ciudad Deportiva José Ramón Cisneros Palacios, dit Estadio Jesús Navas. D’ici là, place au championnat pour les jeunes Dogues.

301d5235-0ab9-440b-a564-ede06ae7b078.jpg

 


Pentagone_7.png la feuille de match
LOSC_0.pngLOSC – Séville FC 1200px-Logo_Sevilla_FC.svg_.png 0-3 (0-2)

3ème journée de la phase de poules de l'UEFA Youth League - Saison 2021-2022
Mercredi 20 octobre 2021, 14h - Terrain d'honneur du Domaine de Luchin (temps pluvieux et venteux)


Arbitre : M.Burchardt (DAN)
Buts : Dario (22'), Talaveron (43'), Juanlu (90'+2) pour le Séville FC
Avertissements : Raghouber (22'), Bica (60') pour le LOSC ; Diego Andrés (25'), Marcelo (57') pour Séville
Expulsions : Rolland (79'), Ascone (87') pour le LOSC

LOSC : Raux – Thumerel, Mercier, Rolland, Bouleghcha – Said (Yoro, 82'), Buayi Kiala (Messoussa, 70'), Raghouber (Longonda, 51'), Mpembélé (cap.) – Ascone, Bica
Entraîneur : Stéphane Pichot

Séville FC : Alberto – Diego Andrés (Sergio Martinez, 55'), Dario, Kike Salas, Hormigo – Zarzana (Mancheno, 46'), Marcelo, Juanlu, Manu Bueno – Alexandro (cap.) (Rivera, 86'), Talaveron (Diego Rodriguez, 66')
Entraîneur : Lolo Rosano