CARROUSEL_LOSC_TROYES.png
 

Quel état de forme pour les deux équipes ?

Invaincus depuis 6 matchs toutes compétitions confondues, nos Dogues ont renoué avec la victoire, mercredi à Rennes (1-2). Un brillant succès face à l’une des équipes les plus en forme du moment qui permet aux Lillois, douzièmes au classement, de regarder plus que jamais vers le haut.

En face, l’ESTAC, 15ème, reste également sur une victoire. Les hommes de Laurent Batlles l’ont emporté à domicile contre Lorient (2-0), mettant ainsi fin à une série de trois défaites consécutives.

Icon_AB1_1944_0.jpg
 

Un Dogue à suivre : Renato Sanches

Quand il est comme ça, rien (ni personne) ne peut l’arrêter. Après une ouverture stratosphérique en profondeur pour Tim Weah débouchant sur l’ouverture du score, il a lui-même breaké d’une frappe du droit aussi opportuniste que bien sentie, mercredi à Rennes (1-2). Gageons que RS18 poursuivra sur sa lancée, ce samedi au Stade Pierre Mauroy.
 

 

L’adversaire à surveiller : Tristan Dingomé

Le percutant milieu troyen est impliqué dans les 4 derniers buts de son équipe en Ligue 1 (1 but, 3 assists). Il est d’ores et déjà impliqué sur 5 buts en L1 cette saison (1 but, 4 assists), son record sur une saison dans l’élite, lui qui avait déjà porté le maillot de l’ESTAC en Ligue 1 (2017-2018) avant de rejoindre le voisin rémois la saison suivante, puis de revenir dans l’Aube.
 

Çelik et André, à feu et à 100

S’il joue contre l’ESTAC, Zeki Çelik connaîtra sa 100ème apparition en Ligue 1, toutes avec le LOSC. Il serait alors le deuxième joueur turc à atteindre ce total en Ligue 1, loin derrière Mevlüt Erdinç (295 matches avec Sochaux, le PSG, Rennes, Saint-Étienne, Guingamp et Metz).

De son côté, Benjamin André pourrait en cas de présence sur le terrain ce samedi célébrer sa 100ème apparition sous le maillot lillois, toutes compétitions confondues.

Icon_MM1_2265.jpg
 

La clé du match ? Le combat tactique

Dans quel dispositif évoluera l’ESTAC, samedi au Stade Pierre Mauroy ? La question reste entière. Après un début de saison en 3-5-1-1, les Troyens ont joué dans un système tactique en 3-4-3, mercredi contre Lorient. Et la victoire fut au rendez-vous après un mois de novembre troyen couronné de revers. Il n’est donc pas à exclure que l’équipe de Laurent Batlles, qui avait acquis son accession parmi l’élite dans ce dispositif la saison dernière, le reproduise à Lille.
 

Souvenez-vous

La dernière confrontation entre Troyens et Lillois ? Elle date du 20 janvier 2018. Au cœur d’une saison cauchemardesque pour le LOSC, Maignan, Ié, Amadou, Alonso, Ballo-Touré, Soumaré, Mendes, Pépé, Maia, Benzia, Ponce, Araujo, Bahlouli et El-Ghazi s’étaient inclinés d’une courte tête (1-0) au stade de l’Aube. Seuls Yves Dabila et Adam Jakubech, restés sur le banc ce soir-là, sont encore Lillois aujourd’hui.
 

La stat’ 

S’il trouve le chemin des filets ce samedi face aux Troyens, Burak Yilmaz marquerait alors son 20ème but sous le maillot lillois en Ligue 1, lui qui en cumule déjà 22 toutes compétitions confondues.
 

Le saviez-vous ?

Des anciens Dogues ? Il y en a trois à Troyes. Mais saviez-vous qu’un autre joueur de l’ESTAC connaissait aussi le Domaine de Luchin. Outre l’inénarrable (et inoubliable) Adil Rami (Lillois de 2006 à 2011), Youssouf Koné (2013-2019) et Rominigue Kouamé (2016-2018) tous les trois post-formés dans le camp de base lillois, Tristan Dingomé a lui aussi foulé les pelouses de Luchin. C’était entre 2014 et 2016, lorsque le franco-camerounais portait le maillot du Royal Excel Mouscron, alors club partenaire du LOSC et partiellement basé au DDL.

Icon__CAS9131.jpg
 

Hier encore, ils étaient Lillois

Carles Arcus, Laurent-Pierre Baden, Georges Ben Amar, Santiago Bessonnart, Nicolas Bonnal, Mohammed Camara, Guy Campiglia, Alphonse Cassar, Didier Christophe, Bernard Defferez, Lucien Denis, Fernand Devlaminck, Arnaud Dos Santos, Gabriel, Erik Kuld Jensen, Youssouf Koné, Rominigue Kouamé, Roger Lacaze, Jean-Michel Lachot, Raphaël Liegeois, Samuel Lobé, Chris Makiese, Stéphane Noro, Mounir Obbadi, Patrick Parizon, Pierre Pleimelding, Thierry Rabat, Adil Rami, Claude Robin, Ronny Rodelin, Gaël Sanz, Djibril Sidibé, Pape Souaré, Jean Tison, Carl Tourenne, Wilhelm Van Lent, Michel Watteau

Icon_WIN_240118_01_38439.jpg