Quel état de forme pour les deux équipes ?

Après une reprise en Coupe de France le 4 janvier dernier face au RC Lens (2-2, 4 tab à 3), le LOSC a vu son match du week-end dernier face à Lorient reporté (puis reprogrammé au 19/01) prochain. Les hommes de Jocelyn Gourvennec disputeront donc au Vélodrome leur tout premier match de Ligue 1 en 2022.

De leur côté, les Marseillais ont commencé l’année par une qualification en Coupe face à Chauvigny (0-3) avant de signer à Bordeaux une victoire historique en Ligue 1 (0-1), synonyme de fin de 44 ans de disette en Gironde. Marseille n’a d'ailleurs perdu qu’un seul de ses 11 derniers matches de Ligue 1 (6 victoires, 4 nuls), contre Brest le 4 décembre dernier (1-2). L'OM a par ailleurs marqué lors de chacun de ses 6 derniers matches de Ligue 1 (7 buts), meilleure série en cours.

Icon_PL5_4371.jpg


L’ADVERSAIRE À SURVEILLER : CENGIZ ÜNDER

Pour sa première saison en Ligue 1, le compatriote de Burak Yilmaz, Zeki Çelik et Yusuf Yazici figure parmi les joueurs les plus décisifs de l’Olympique de Marseille. Ses 5 buts en L1 (dont celui de la victoire à Bordeaux, le week-end dernier), font de l’ancien joueur de la Roma le deuxième meilleur buteur phocéen derrière Dimitri Payet.
 

Un Dogue à suivre : Tiago Djaló

Il dispute (déjà) sa troisième saison lilloise. À 21 ans, Tiago Djaló est lancé à toutes jambes sur les bases de son exercice le plus complet sous le maillot des Dogues. Polyvalent et performant, l’international portugais s’inscrit comme une alternative solide, qu’il évolue dans l’axe de la défense, à droite ou même à gauche. C’était face à Lyon (0-0), le 12 décembre dernier. Un couteau suisse on ne peut plus précieux pour Jocelyn Gourvennec.

Icon_PL5_4361.jpg
 

la STAT

Marseille est l’une des 2 seules équipes des 5 grands championnats européens (en compagnie de la Salernitana en Italie) à ne pas encore avoir marqué le moindre but dans le 1er quart d’heure cette saison. Son but le plus rapide dans un match étant l’oeuvre de Matteo Guendouzi contre St Etienne le 28 aout dernier à la 23e minute.
 

Souvenez-vous

C’était jour de Paris-Roubaix dans la métropole lilloise. Le 3 octobre dernier, le LOSC signait une solide victoire face à un OM toujours difficile à manœuvrer (2-0), au Stade Pierre Mauroy. Comme la saison précédente, un doublé de Jonathan David (28’, 90'+5) est venu offrir aux Lillois ce succès mérité qui permettait aux hommes de Jocelyn Gourvennec d’amorcer leur retour au classement. Un peu plus de trois mois plus tard, les deux clubs se retrouvent pour le match retour.

Icon__CAS9836_0.jpg
 

La France au Printemps européen grâce au LOSC et à l’OM

Cette saison 2021-2022 figure parmi les meilleurs crus pour le football français sur la scène européenne. Si les Dogues défendront la bannière tricolore en 1/8èmes de finale de la Champions League les 22 février et 16 mars prochains contre Chelsea, les Olympiens disputeront les barrages à élimination directe de l’Europa Conférence League face aux Azéris de Qarabag en février prochain
 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Jocelyn Gourvennec a déjà porté le maillot marseillais. Transfuge du FC Nantes à l’été 1998, celui qui deviendra coach du LOSC 23 ans plus tard n’a joué qu’une saison à l’OM (1998-1999), sous Rolland Courbis. Assez pour participer à l’épopée du club phocéen qui avait atteint la finale de la Coupe de l’UEFA, face à Parme.

Icon_onz_120599_44_12_0.jpg
 

Hier encore, ils étaient Lillois

Pierre Albaladéjo, Morgan Amalfitano, Pierre Angel, Jocelyn Angloma, José Arribas, Pegguy Arphexad, Marcelo Bielsa, Miladin Becanovic, René Bihel, Laurent Bonnart, Henri Braizat, François Brisson, Philippe Brunel, Jacques Casolari, Alphonse Cassar, Benoît Cheyrou, Bruno Cheyrou, Renato Civelli, Éric Decroix, Jean-François Domergue, Johnny Ecker, Steeve Elana, Rolland Ehrhardt, Christophe Galtier, Rudi Garcia, Orlando Gauthier, Erik Kuld Jensen, Jean-Pierre Knayer, Pierre Lechantre, Bernard Lefèvre, Cédric Mensah, Zbigniew Misiaszek, Matt Moussilou, Sylvain N'Diaye, Raoul Nogues, Pascal Nouma, Zarko Olarevic, Bernard Pardo, Franck Passi, José Pastinelli, Dimitri Payet, Benoît Pedretti, Abedi Pelé, Philippe Piette, Adil Rami, Loïc Rémy, Bertrand Reuzeau, Franck Ribéry, Pascal Rousseau, Dominique Rustichelli, Didier Santini, Roger Tivoli, Roger Vandooren, Daniel Viaene.
 
Icon_win_260413_08_22.jpg