Quel état de forme pour les deux équipes ?

Le LOSC est en quête de rebond. Battu par deux fois à Troyes (3-0) et contre Monaco (1-2), les Lillois aimeraient terminer la saison sur une note positive. L’adversité sera toutefois de taille sur la pelouse d’un prétendant à l’Europe, mais les Dogues auront à cœur de bousculer le finaliste de la dernière Coupe de France sur sa pelouse.

Défait d’une courte tête samedi dernier en finale de la Coupe de France face au FC Nantes (0-1), l’OGC Nice a réagi mercredi en match en retard de Ligue 1. Les Aiglons ont disposé de l’AS Saint-Etienne au terme d’un match à rebondissements. Menés 0-2 à la pause, ils l’ont emporté 4-2. Ce succès permet au Gym de reprendre la 4ème place au classement.

Icon_06052022-_DSC5163.jpg
 

L’adversaire à surveiller : Andy Delort

Ses 15 buts en championnat (2 avec Montpellier et 13 avec Nice) font de lui le meilleur buteur niçois cette saison. À 30 ans, Andy Delort vient par ailleurs d’égaler son record personnel de buts en Ligue 1 sur une saison. Il faudra se méfier de l’international algérien, en pleine forme après son doublé contre Saint-Etienne, mercredi.
 

Trois suspendus côté lillois

Benjamin André, Renato Sanches et Sven Botman ne seront pas de la partie, ce samedi à Nice. Les trois Dogues seront suspendus. Jocelyn Gourvennec enregistrera toutefois le retour de Burak Yilmaz, lequel a purgé son match de suspension face à Monaco.

Icon_DIB-240422-11-58.jpg
 

C’est le Multiplexe time !

C’est chaque saison un moment très attendu par tous les amoureux du championnat de France. Les deux dernières journées de Ligue 1 se disputent traditionnellement sous la forme d’un multiplexe avec 10 matchs le même jour à la même heure. Un moment souvent rythmé et passionnant pour tous les supporters, qu’il sera possible de suivre ce samedi à partir de 21 heures. Les fans du LOSC pourront toutefois suivre Nice-LOSC de façon isolée sur Canal + Sport.
 

Souvenez-vous

Le 14 août dernier, en ouverture de leur saison au Stade Pierre Mauroy, les Dogues se faisaient surprendre par les Niçois (0-4). Deux buts précoces de Dolberg et Boudaoui avaient cueilli les Lillois à froid pour leurs retrouvailles avec leur public, à l’occasion de la 2ème journée de Ligue 1.

Icon_MM1_2309_0.jpg
 

Se rappeler au bon souvenir es clean sheets

Seul Strasbourg (9) a rendu plus de clean sheets que le LOSC et l’OGCN (8 chacun) en 2022 en Ligue 1. Néanmoins, les Dogues n'ont terminé qu'un seul de leurs 6 derniers matches de L1 sans encaisser de but, alors que le Gym n’a rendu que 2 clean, sheets sur ses 8 dernières rencontres dans l’élite.
 

Le saviez-vous ?

Le LOSC n'a encore jamais gagné à l'Allianz Riviera. Le dernier succès des Dogues en terre azuréenne (au stade du Ray) remonte à mai 2012 (0-1) grâce à un but de Tulio De Melo. Hasard ou coïncidence ? Il s’agissait d’une rencontre de fin de saison d’un LOSC également champion de France en titre. Et si l’histoire se répétait dix ans après ?

Icon_aim_020512_01_02.jpg
 

Hier encore, ils étaient Lillois

Angel, Antonetti, Audel, Balmont, Bauthéac, Berry, Bocchi, Bodmer, Carrez, Casolari, Cauvin, Civelli, Daniel, Dante, De Zerbi, Desmenez, Dreossi, Fernandez, Françoise, Galtier, Gemmrich, Germain, Guérit, Henry, Lenfant, Lopes, Marsiglia, Metsu, Moussilou, Nogues, Obbadi, T.Oleksiak, Olufadé, Pied, Poitevin, Puel, Rabathaly, Rémy, Ricort, Rustichelli, Sénoussi, Souquet, Vandooren.

Icon_per_300906_01_31_0.jpg