Meilleur joueur en finale de la Gambardella

Si le succès d’un club en coupe Gambardella peut apparaitre comme une indication sur la qualité d’une génération, la cuvée 1990 du Montpellier HSC est clairement à ranger parmi les meilleurs crus dans l’histoire du club pailladin. Victorieux de cette « coupe de France des moins de 19 ans » en 2009, Jonas Martin – qui avait par ailleurs été élu meilleur joueur de la finale contre le FC Nantes (2-0), selon France Football – évoluait alors aux côtés d’Abdelhamid El Kaoutari, Younès Belhanda, Benjamin Stambouli ou encore Rémy Cabella.

Icon_guy_150509_05_09_1.jpg
 

Jonas qui rit, Lille qui pleure

Pour les Lillois, un mauvais souvenir, mais pour Jonas Martin, certainement l’un des temps forts de son passage par le RC Strasbourg. Le 13 août 2017, le RCSA retrouve l’élite après près de 10 ans dans les divisions inférieures. Un événement très attendu au stade de la Meinau face au LOSC, pour le compte de la deuxième journée. Les Alsaciens l’emportent 3-0 face à des Dogues qui terminent la rencontre à 10 suite à l’expulsion de Mike Maignan, remplacé au but par Nicolas De Préville, puis Ibrahim Amadou, du fait des trois changements déjà effectués. Auteur du premier but de son équipe, Jonas ouvrait alors son compteur sous le maillot strasbourgeois, à l’occasion de sa première à domicile et inscrivait au passage le premier but du Racing dans son stade depuis son retour en Ligue 1.

Icon_DIB_130817_100_110.jpg
 

LE STADE PIERRE MAUROY, TERRE DE SACRE

Peu de joueurs peuvent se targuer d’avoir soulevé un trophée après une finale au Stade Pierre Mauroy. Jonas Martin est de ceux-là. Bien qu’il fût insuffisamment remis d’une blessure, il était tout de même présent dans le groupe strasbourgeois pour la finale de la Coupe de la Ligue BKT dans l’antre des Dogues, le 30 mars 2019. Les Alsaciens l’avaient emporté aux tirs au but (0-0, 4 tab à 1) contre Guingamp et celui qui, 3 ans plus tard allait porter le maillot lillois, soulevait alors le trophée (aujourd’hui disparu) dans le ciel de Villeneuve d’Ascq.

Icon_WIN_300319_01_85402.jpg
 

Il a joué les 3 coupes d’Europe

Le club est encore fermé, presque sélect. Et Jonas Martin en fait partie. Le nouveau milieu de terrain lillois a connu les trois compétitions européennes actuellement existantes. Auteur de 8 matchs d’Europa League (6 avec Strasbourg et 2 avec Rennes), il a disputé la saison dernière la nouvelle Conférence Europa League (4 apparitions) avec le club breton. Quant à la reine des épreuves du Vieux Continent, il l’a déjà abordée à deux reprises, pour deux apparitions espacées de…7 ans. Le 21 novembre 2012, il jouait les 20 dernières minutes d’un alléchant Arsenal-Montpellier (2-0), avant de retrouver la Champions League en tant que titulaire, cette fois, le 28 octobre 2020 lors d’un non moins passionnant FC Séville-Rennes (1-0).

Icon_win_211112_64_26.jpg
 

Une dizaine d’anciens Dogues comme ex-partenaires

S’il découvre aujourd’hui le LOSC, le LOSC est pourtant déjà venu à lui. Au cours d’une carrière déjà riche de douze années de professionnalisme, le néo-Dogue a déjà croisé la route de plusieurs anciens de la maison lilloise, tels que René Girard et son adjoint, Nicolas Girard, ainsi que Geoffrey Dernis à Montpellier, mais aussi Kevin Koubemba et Nicolas Raynier à Amiens, Jean-Eudes Aholou, Alexandre Oukidja, Lebo Mothiba et Martin Terrier à Strasbourg, ainsi que Serhou Guirassy et à nouveau Martin Terrier à Rennes.

Icon_021608_0077.jpg

 



Vous le saviez déjà...

IL Y A PLUS D’UN MILIEU (LILLOIS) QUI S’APPELLE MARTIN

Il s’appelle Martin, il est Français et évolue milieu de terrain au LOSC. Pourtant, son prénom n’est pas Jonas. Si vous êtes supporter lillois depuis une petite décennie ou plus, vous avez forcément pensé à Marvin Martin. Aucun lien de parenté entre les deux relayeurs qui portent, comme près de 230 000 personnes en France, le patronyme le plus répandu dans l’Hexagone.

Icon_por_221212_06_02.jpg