Dolignon convertit, mais le LOSC ne breake pas

Sur le terrain synthétique du Stadium (autour duquel plusieurs centaines de spectateurs se sont agglutinés), les Lilloises ont pris le match par le bon bout. Dominatrices, elles ont logiquement ouvert le score par Camille Dolignon (31', 1-0), à l’affut d’une première frappe contrée de Caroline Gracial. Les rouges auraient même pu "tuer" le match à plusieurs reprises, grâce notamment à la remuante Julie Machart. Mais Manuella Cuvillier, la solide portière arrageoise, s’est parfaitement employée à chaque fois.

160229Dolignon.jpg

Cinq minutes et tout s’envole

Des occasions franches finalement regrettées par les Lilloises. Buteuse à deux reprises en cinq minutes (82’, 87’, 1-1, puis 1-2), l’attaquante adverse, Mamy Ndiaye, a totalement renversé le film de la rencontre, ôtant au LOSC un succès qui lui tendait pourtant les bras. L’ultime tentative d’une tête retournée de Perrine Tentelier sur corner aurait mérité meilleur sort, mais le ballon s’est envolé juste au-dessus de la barre (90'+2).

Au classement, les Nordistes reste cinquièmes (37 points), à une unité de Vendenheim. Dimanche 13 mars prochain (15h), elles accueilleront Val d’Orge, troisième.
 



La feuille de match

LOSC-Arras FCF : 1-2 (1-0)

Buts : Dolignon (31’) pour le LOSC ; N’Diaye (82’, 87’) pour Arras
LOSC : Musin, Vercruysse, Bauduin (Tentelier, 76’), Lernon, Ducoin, Clay, Bouchenna (Willems, 80’), Dolignon, Gracial (Sailly, 80’), Saidi, Machart
Entraîneur : Jérémie Descamps
 

L’ANALYSE DE JÉRÉMIE DESCAMPS (EntraÎNEUR DU LOSC)

160229Descamps.jpgFrustrant mais encourageant
« La première émotion est bien évidemment la déception. Nous avons perdu un match qu’on aurait largement dû gagner, car on a dominé cette équipe d’Arras de la tête et des épaules. Nous nous sommes fait avoir par des buts coup sur coup dans les dernières minutes. On n’a simplement pas réussi ce break qui nous aurait mis à l’abri. Mais au-delà de cette déception, je n’oublie pas ce que les filles ont produit pendant les 83 premières minutes. Elles ont bousculé de façon très marquée une équipe qui prétend à la montée, en essayant de jouer au ballon. »

Vite rebondir
 « On s’apprête maintenant à recevoir Val D’Orge, puis Reims, deux belles équipes qui se situent près de nous au classement. Avec la progression qui est la nôtre désormais, je pense sincèrement que notre principal adversaire, désormais, ce sera nous-même. Je suis persuadé qu’on est en mesure de bousculer ces équipes. J’ai confiance en mon groupe. Nous devons simplement digérer cette défaite et repartir de l’avant. »

L’ANALYSE DE RACHEL SAIDI (CAPITAINE DU LOSC)

Coup d’épée dans l’eau160229Saidi.jpg
« On ressent énormément de déception, je dirais même de frustration, car nous avions ce match en main. On aurait dû le tuer en creusant l’écart avant la mi-temps. Malheureusement, on en sort avec un seul point au lieu de quatre. C’était une rencontre en retard, nous avions l’occasion de creuser l’écart avec nos poursuivantes... »

Tirer les leçons des erreurs…
« Toutes les conditions étaient réunies pour l’emporter, on a réalisé une très bonne entame. Mais des erreurs en fin de partie nous ont coûté cher. Une fois de plus, l’efficacité dans le dernier geste nous a fait faux bond. Tirons les leçons de cette défaite pour éviter de connaître les mêmes dix dernières minutes la prochaine fois. Car contre Val d’Orge et Reims, ce sera là aussi des matchs qui comptent double contre des concurrents directs. »

LES RÉSULTATS DES MATCHS EN RETARD DE LA 13E JOURNÉE

Vendenheim – Lillers : 2-0
LOSC – Arras : 1-2

160229Lernon.jpg

LE CLASSEMENT DES BUTEUSES (D2)

1. Caroline Gracial 7 buts
2. Justine Bauduin, Julie Machart 4 buts
3. Perrine Tentelier 3 buts
4. Jessica Lernon, Lucie Vercruysse, Rachel Saidi, Camille Dolignon (+1) 2 buts
5. Jennifer Bouchenna, Marine Ducoin, Charlotte Sailly 1 but
 

LE CLASSEMENT DES PASSEUSES (D2)

1. Rachel Saidi 5 passes
2. Caroline Gracial 3 passes
3. Jennifer Bouchenna 2 passes
4. Rachel Robert, Anissa Dellidj, Justine Bauduin, Jessica Lernon, Ludivine Willems, Perrine Tentelier, Julie Machart, Camille Dolignon 1 passe