Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« Pour l’emporter, nous aurions dû marquer dans nos temps forts en première période, faire preuve de plus d’adresse, cadrer nos nombreuses offensives et avoir un brin de réussite face à une équipe qui n’a pensé qu’à défendre, au détriment de sa propre qualification. Après, nous devions aussi gagner nos deux premiers matchs ou saisir l’opportunité unique de nous qualifier ce soir. Je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs sur leur prestation : ça fait partie de l’apprentissage. On a maintenant très envie de retrouver cette compétition. Pour cela, rebondissons dès dimanche face à Dijon en championnat. »

« Dans le jeu, sur ce qu’on a montré, je suis satisfait. Pour autant, on s’aperçoit encore ce soir qu’on n’a pas un effectif qui nous permet d’avoir beaucoup d’absents, sinon on est diminué et on manque de solutions. Il nous aurait fallu un joueur de surface comme De Melo par exemple. Mais c’est le lot de notre saison de cumuler les blessés, même si ce n’est pas une excuse. »

« C’est un échec collectif dont je fais partie. En définitive, si on n’a pas été capable de battre Trabzonspor sur un match comme celui-là, il n’était pas logique qu’on fasse partie de ces seize meilleures équipes européennes. On y a pourtant cru jusqu’au bout. Au départ, on se présentait comme l’équipe française la mieux placée pour passer et finalement on est les seuls à tomber. À ce propos, je tiens à féliciter Marseille et Lyon pour leurs performances. C’est important pour le football français qu’ils soient qualifiés. »

« On va digérer cette cruelle déception et dès demain, travailler sur le plan psychologique pour continuer avec envie en championnat. C’était déjà la priorité affichée de notre saison, ça l’est d’autant plus désormais. On aurait bien sûr préféré continuer notre parcours en UEFA Champions League ou à défaut un UEFA Europa League. Le destin est ainsi, on aura plus d’énergie pour aborder le championnat en février-mars où on aurait été sollicité tous les trois jours. Nous allons retrouver un rythme que nous ne connaissons plus depuis trois ans. »

Senol Günes (Entraîneur de Trabzonspor AS)

« J’avais remarqué avant ce dernier match que le groupe était ouvert, tout en sachant l’Inter Milan déjà qualifié. On était donc en compétition avec le CSKA et le LOSC. Finalement, c’est Moscou qui accède aux huitièmes de finale de l’UEFA Champions League. Le LOSC est éliminé de tout et je dois bien avouer que c’est un supplice pour moi. Maintenant, je pense qu’on méritait d’être qualifié, car on a fait un bon match. Lille aussi, avec un bon pressing au milieu en première période. Puis le match s’est équilibré en deuxième mi-temps. On obtient le ticket pour l’UEFA Europa League. L’objectif maintenant, avec notre équipe intéressante, est d’aller le plus loin possible dans cette compétition. »

Franck Béria (Défenseur du LOSC)

« On ressent une énorme déception. Nous avions l’opportunité de nous qualifier, en étant l’équipe française qui avait sans doute le plus de chances de passer. Or on voit qu’en football, rien n’est facile. Ce qui est frustrant, c’est que face à cette équipe très défensive, on peut gagner tous les jours contre elle. Sauf que la fois où il a fallu faire la différence, c’est-à-dire ce soir, on n’y est pas parvenu. Pourtant, on a notre débauche d’énergie fut importante contre cette formation regroupée. Il fallait s’armer de patience et c’est peut-être ce qu’on n’a pas su faire à certains moments. Il y avait juste un but à mettre… Après, au regard de notre parcours assez atypique, on avait une chance presque inespérée de nous qualifier, malgré nos résultats myens en début d’épreuve. Mais l’exigence de la compétition est telle. Lyon et Marseille savent faire les exploits, tandis qu’on n’a pas su trouver la faille. Oublier cette UEFA Champions League ne sera pas difficile puisqu’on n’y retournera pas eu printemps prochain. Alors projetons-nous très rapidement vers Dijon car là aussi ça s’annonce compliqué. »

Eden Hazard (Attaquant du LOSC)

« Tout le monde est forcément déçu. C’est un échec, mais on doit relever la tête dès dimanche. Vue la qualité des matchs fournis dans cette compétition, nous aurions mérité mieux que ça. Après, dans le football, ce ne sont pas toujours les meilleures équipes qui gagnent. On a réalisé une très grosse première mi-temps et ce fut plus compliqué en deuxième période, c’est pour cela qu’on a privilégié le jeu long. On a essayé par tous les moyens de marquer ce but, même si je pense qu’il fallait ouvrir la marque tôt dans le match. Les grandes équipes savent faire le dos rond et prendre l’avantage à des moments décisifs. C’est peut-être ce qui nous manque un peu, car on pense d’abord à bien jouer. En tant que joueur, c’est toujours un plaisir de se rendre dans les grands stades, de découvrir d’autres équipes, différents footballs. On espère retrouver cela dès la saison prochaine. Malgré l’élimination, on souhaite apporter un autre trophée à ce fantastique public lillois. On va maintenant se concentrer uniquement sur le championnat et les coupes nationales, avec certainement un peu plus de fraîcheur que d’autres équipes. »