Le retour à la compétition à la maison

« Au moment d’entrer en jeu, c’était beaucoup de bonheur et d’émotions, surtout après dix mois d’arrêt. J’ai travaillé énormément durant cette période, il a aussi fallu faire preuve de patience. Cela m’a donc fait forcément plaisir de retrouver le rythme de la D1. J’avais auparavant disputé trois-quatre matchs avec la réserve pour ne pas brûler les étapes. Mais là, le contexte était complétement différent, d’autant que ce retour, il s’est effectué chez moi, là où je suis née. Ma famille et mes amis étaient présents dans les tribunes pour me soutenir. »

171215LaVilla05.jpg

 
Un retour aux sources pour un nouveau départ

« C’était symbolique pour moi de renouer avec la compétition à Montpellier où je connais encore pas mal de monde, notamment dans le staff. J’ai été formé là-bas, je suis partie au pôle à Clairefontaine à l’âge de 15 ans. J’ai ensuite intégré les U19, avant d’évoluer durant deux saisons avec l’équipe première montpelliéraine parmi l’élite du foot féminin. Mon parcours m’a par la suite mené à Saint-Etienne et à Guingamp où je suis resté durant quatre ans, avant de rejoindre le LOSC à l’été 2016. »

171215LaVilla02.jpg
 

Une longue attente avant de retrouver la lumière

« C’était très long de rester dix mois sans jouer. Je pensais sincèrement que ça allait être plus court, sachant que cet été, en août, j’étais vraiment bien dans les temps. Après, j’ai eu quelques petits pépins sur mon autre genou qui a été opéré il y a deux ans. On a pris le temps qu’il fallait avec le staff médical. J’avoue que ce n’était pas facile tous les jours. Mais aujourd’hui, j’ai de bonnes sensations, c’est le principal. Maintenant, il faut y aller progressivement, même si le plus dur est derrière moi. La page est tournée. »
 

Rester souder pour avancer dans le bon sens

« La suite du championnat va être compliquée, on le sait. D’un point de vue perso, je veux revenir à mon meilleur niveau. On veut prendre des points assez rapidement pour sortir de cette zone rouge. On est capable de faire de belles performances, on a un bon groupe. Il nous manque un peu d’efficacité dans les deux zones de vérité. Il faut aussi un temps d’adaptation entre la D2 et la D1, car il y a un monde d’écart entre les deux divisions. Il faut continuer à travailler, à un moment donné, ça va payer. Le groupe vit et bosse bien, il est soudé. »

171215LaVilla03.jpg
 

S’appuyer sur le seconde période à Montpellier

« Contre Montpellier, on a pu voir deux mi-temps diamétralement opposées de notre part, ce qui reflète un peu notre début de saison. En D1, chaque erreur se paie cash quand on n’est pas dedans tout de suite. Le point positif, c’est qu’on a su régir en deuxième période, comme on avait su également le faire à Lyon. Il faut s’appuyer là-dessus pour la suite, comme l’a dit le coach. »
 

La victoire et rien d’autre ce dimanche

« Il faut qu’on entame tout de suite nos matchs, surtout contre des concurrents directs. C’est cet état d’esprit-là que nous devons avoir. Dimanche, ce dernier match de l’année contre Soyaux va ainsi être très important. On doit le préparer de la meilleure des façons dans nos têtes, car on doit sortir de la zone rouge avant la trêve. C’est primordial de gagner pour la suite. »
 

Le programme de la 12e journée de D1

Dimanche 17 décembre (14h30)
OM-Paris FC
FC Fleury 91-Montpellier HSC
ASPTT Albi-Girondins de Bordeaux
OL-EAG
Paris SG-Rodez Aveyron Football
LOSC-ASJ Soyaux Charente

171215LaVilla04.jpg
 

Le classement des buteuses

Ouleye Sarr 5 buts
Jana Coryn 4 buts
 

Le classement des passeuses

Maud Coutereels 1 passe
Jessica Lernon 1 passe
Jana Coryn 1 passe
Silke Demeyere 1 passe
Marine Dafeur 1 passe
Caroline La Villa 1 passe