py_0_0_0.png Le Paraguay relancé

Et si Junior Alonso et ses partenaires le faisaient ? Menée jusqu’à la 88ème minute par la Colombie de Radamel Falcao, l’Albirroja a renversé la vapeur par deux fois pour s’imposer sur le fil (1-2) et garder l’espoir d’une qualification pourtant mal engagée pour le Mondial. Le roc lillois n’a pas participé au succès des siens. Septième (24 pts), le Paraguay devra s’imposer face au Venezuela (11/10), bon dernier du groupe, et espérer des déconvenues de ses concurrents (Uruguay, Chili, Pérou et Argentine).

 

ml_0_0_0.png ci_0.png Fini pour le Mali… De l’espoir pour la Côte d’Ivoire

Condamné à l’emporter pour conserver une infime chance de qualification, le Mali d’Yves Bissouma - titulaire - a tout donné mais la Côte d’Ivoire, elle, n’a pas plié (0-0). Les Éléphants de Nicolas Pépé - non aligné ce vendredi - ne sont plus qu’à une victoire du billet pour la Russie. Pour cela, ils devront battre le Maroc (06/11) pour une rencontre sous haute tension.
 

langfr-900px-Flag_of_Burkina_Faso.svg__0_0_0.png Le Burkina Faso tombe de haut

En déplacement en Afrique du Sud - lanterne rouge du groupe D -, le Burkina Faso d’Hervé Koffi a chuté face à des Bafana Bafana survoltés (3-1). Bons premiers avant la rencontre, les Étalons se sont fait distancer par le Sénégal, vainqueur du Cap-Vert, et n’ont plus leur destin entre leurs mains.

 

sk_1_0_0.png La Slovaquie (U21) surprise par l’Islande

Pour le troisième match de sa campagne de qualification pour l’Euro U21, la Slovaquie - pourtant invaincue - s’est inclinée (0-2) face à l’Islande menée par Gudmundsson, auteur d’un doublé. La sélection d’Adam Jakubech - qui n’a pas participé à la rencontre - reste toutefois première de son groupe avec 6 points au compteur. Les hommes de Pavel Hapal affronteront l’Espagne demain.
 

France_5_0_0.png Les Bleuets (U19) s’offrent encore l’Écosse

Après un succès obtenu à Livingtson (0-1) mercredi dernier, c’est cette fois à Édinbourg que les Bleuets se sont imposés face aux Écossais sur le même score (0-1) grâce à un but de Nicolas Cozza. Côté lillois, Boubakary Soumaré était aligné dans le onze de départ tandis qu’Imad Faraj est entré à la pause.