Eder, bonjour, félicitations et à nouveau bienvenue au LOSC. Quel est ton premier sentiment de joueur (presque définitivement) lillois ?
(il sourit) Je suis très content d’avoir la possibilité de continuer ma carrière ici. J’ai beaucoup aimé mes premiers mois sous ce maillot, je me suis tout de suite bien senti dans cette équipe. Et puis le LOSC est un grand club. Je suis heureux de poursuivre sous ces couleurs.

À ton arrivée, à trois mois et demi de la fin de saison, ton objectif principal consistait à jouer un maximum de matchs en vue d’une participation à l’Euro. Au final tu es resté…
Oui, il est vrai qu’au départ, je venais ici pour gagner du temps de jeu afin d’augmenter mes chances d’être retenu avec le Portugal pour l’Euro. À la fin de mon premier mois sous le maillot lillois, on a commencé à discuter avec les dirigeants sur un éventuel transfert. J’ai très vite donné mon accord car je me sentais bien au LOSC.

Qu’est ce qui t’a séduit dans ce projet lillois ?
C’est tout un ensemble de choses. J’ai beaucoup aimé le centre d’entraînement, ses infrastructures, le staff, le coach, le personnel du club, mais aussi les supporters qui m’ont bien accueilli, sans oublier les joueurs. Il y a un vrai bon groupe, des gens gentils comme j’ai d’ailleurs pu en croiser énormément en me baladant dans Lille. J’aime beaucoup cette ville.

160524eder3.jpg

On t’a aussi senti à ton aise sur le terrain, dans un championnat que tu découvrais pourtant…
Je me suis bien adapté au football français, c’est vrai. Je suis satisfait de ma fin de saison. Mais aujourd’hui, je dois tout faire pour laisser mon empreinte au LOSC, aider l’équipe à se hisser au plus haut niveau.

Un mot sur Frédéric Antonetti, un coach qui t’a relancé après un début de saison compliqué à Swansea ?
C’est un grand entraîneur, très exigeant, qui essaye toujours de développer ses joueurs, d’en tirer le maximum. Je suis sincèrement content de pouvoir travailler à nouveau avec lui. Je suis persuadé qu’il peut encore m’aider à progresser.

En 2016-2017, le LOSC sera européen. L’Europa League a-t-elle compté dans ton choix de signer ici ?
Oui, cela a pesé dans la balance. Je pense qu’un club comme le LOSC se doit de jouer l’Europe chaque saison. Ne serait-ce que pour les joueurs, participer à ce type de compétition est important pour notre progression. On essayera de démontrer notre qualité partout où nous irons.

Ton objectif de l’hiver, celui de participer à l’Euro a été atteint, puisque tu figures dans la liste des Portugais convoqués. Comment abordes-tu ce tournoi ?
Avec beaucoup d’envie et d’impatience. Je suis actuellement au Portugal où notre rassemblement a débuté hier. On ne rejoindra la France que le 9 juin (les partenaires de Cristiano Ronaldo séjourneront à Marcoussis pendant le tournoi). J’ai hâte de débuter.

160524eder2.jpg

D’autant que tu pourrais être le seul Dogue à l’Euro…
Oui car Djibril (Sidibé) est réserviste avec les Bleus pour le moment. C’est forcément un honneur de représenter le club dans cette compétition, surtout en France. J’essayerai d’élever le nom du LOSC dans ce grand tournoi.

Avant de se quitter, as-tu un petit mot pour les supporters lillois ?
J’aimerais simplement les remercier pour leur accueil. Je suis ravi de venir et fier d’être Lillois, de faire partie de cette famille. Je pense que tous ensemble, joueurs comme supporters, on peut réaliser de grandes choses.

Merci Eder. Bonne chance pour l’Euro ;-)