Une ambiance champêtre, des supporters en fête : bienvenue à Vaslui, première destination européenne de Dogues déterminés à sillonner le vieux continent avec ambition, pour leur deuxième participation consécutive à l’UEFA Europa League. Conformément à sa volonté de faire tourner l’effectif, Rudi Garcia procède à une revue d’effectif face aux Roumains. Derrière Frau, positionné seul en pointe, Obraniak et Sow prennent place sur les ailes. Dans l’entrejeu, le trio Dumont-Mavuba-Cabaye devance une défense composée de Debuchy, Béria, Chedjou et Emerson, tandis que Landreau garde la cage losciste. Sur la pelouse - légèrement bosselée - du Stadionul Municipal, les locaux allument les premières mèches. À la réception d’un corner, Pouga (16è) puis Wesley (19è) placent leur coup de tête mais ne trouvent pas le cadre. Incisifs dans l’entrejeu, les hommes de Lopez Caro exercent un important pressing sur le milieu de terrain lillois.

Touché, Obraniak cède sa place à De Melo

Les fautes sont nombreuses et la rencontre s’en trouve souvent hachée. Chedjou puis Obraniak sont même contraints de recevoir les soins des kinés lillois sur le côté du terrain. Cela n’empêche pas les Dogues de se montrer dangereux. Sur un coup-franc lointain, Cabaye alerte Chedjou au deuxième poteau. Esseulé, le défenseur camerounais place un coup de tête qui frise le montant gauche de Kuciak (33è). Touché dans un choc avec un défenseur jaune et vert, Obraniak cède sa place à De Melo (36è). Dans la foulée, Frau prend sa chance de loin. Cadré et appliqué, le tir de l’attaquant lillois n’inquiète pas le portier roumain (37è). La réplique est immédiate, mais Pouga, de la tête, bute sur Landreau (39è). Rien ne bougera d'ici les trois coups de sifflet de M. Yildirim. Fin du premier acte.

Landreau impérial dans les airs

Après la pause, les Dogues tentent de prendre le jeu à leur compte. Le tir à ras de terre de Sow est repoussé par Kuciak (51è). Mais les Roumains ne sont pas en reste. Sur corner, Rivas voit son coup de tête passer au dessus de la barre de Landreau (54è). Le rythme s’intensifie, les hommes de Lopez Caro attaquant sans relâche. Dans le camp lillois, on ne panique pas. Portés par un Landreau autoritaire dans les aires, les hommes de Rudi Garcia repoussent toutes les tentatives roumaines. À l’autre bout du terrain, De Melo reçoit le cuir au sortir d’un bel enchaînement signé Sow. En position de frappe, il prend sa chance mais voit sa tentative stoppée par Kuciak (61è), comme ce centre-tir de Frau, côté droit (61è). C’est le moment que choisit le technicien losciste pour lancer Gervinho dans la partie en lieu et place de Frau (67è).

De Melo donne un frisson au Stadionul

À moins d’un quart d’heure du terme, Rudi Garcia renouvelle ses batteries en propulsant Hazard en remplacement de Sow (77è), sur le côté gauche de l’attaque lilloise. C’est pourtant depuis l’aile droite que Debuchy adresse une merveille de centre à De Melo, esseulé plein axe. D’une puissante reprise de la tête, l’attaquant brésilien voit le cadre se défiler d’un cheveu (78è). On a cru à l'ouverture du score ! Malgré de timides tentatives lointaines de la part des locaux en fin de partie, les Nordistes gèrent les offensives adverses avec sérénité, tout en procédant par attaques placées. Cet ultime tir, non cadré, de Cabaye (90è) n’y changera rien, le LOSC et le FC Vaslui se quittent dos à dos, 0-0, au terme de cette première manche.