Avec du recul, ton analyse sur le dernier #SCOLOSC (1-0) ?
Quand je regarde le contenu de notre match à Angers, je pense, comme l’a dit le coach, que le score de 0-0 aurait été logique. Maintenant, il ne faut pas non plus se voiler la face, on a manqué de créativité. Nous avons plutôt essayé des attaques placées, trop lisibles pour les défenseurs adverses. Et malheureusement sur un contre, les Angevins ont su forcer le destin de cette partie…
 
Comment vis-tu cette situation sportive compliquée ?
C’est très dur pour un club comme le LOSC d’être aujourd’hui dans cette position (18e). En début de championnat, au regard de notre fin de parcours en boulet de canon la saison dernière, on ne pensait vraiment pas vivre ce genre de scénario. Il faut vite se ressaisir et gagner des matchs pour reprendre une bonne dose de confiance. Là, on sort d’une trêve internationale. Ceux qui ont eu beaucoup de temps de jeu ont pu récupérer, les autres ont travaillé encore plus pour que tout le monde soit à niveau physiquement.

161117amadou02.jpg
 
Que faut-il faire pour sortir de cette mauvaise passe ?
Depuis plusieurs semaines, le contenu de nos matchs est meilleur. On travaille dur à l’entraînement, mais les résultats ne sont toujours pas au rendez-vous. À nous de faire en sorte que cette tendance s’inverse au plus tôt. La seule clé de nos réussites futures, c’est le travail et encore le travail. Il faut bosser, ne rien lâcher, ça va finir par payer.

Ton avis sur ce match contre Lyon qui se profile ce vendredi ?
Après le PSG, c’est maintenant l’OL qui se présente au Stade Pierre Mauroy. Ce n’est pas facile. Mais on aime tous vivre ce genre d’affiche. La motivation sera encore plus forte qu’à l’accoutumé. On va jouer ce match pour le gagner, même si l’adversaire est de haut niveau.  Ça ne sera pas simple, on le sait. Mais dans notre situation, on est dans l’obligation de prendre des points.

“La seule clé de nos réussites futures, c’est le travail et encore le travail.”

 
161117amadou03.jpg

L’OL n’est pas l’adversaire le plus simple pour se relancer…
Même si les Gones viennent de l’emporter deux fois de suite, ça sera à nous de répondre présent. Le LOSC n’est pas à sa place dans ce championnat. Avec l’effectif de cette année et sans prétention aucune, on devrait se situer dans le premier tiers du classement. Maintenant, avoir de bons joueurs ne fait pas tout, il faut prouver nos qualités sur le terrain et avoir des résultats.
 
D’un point de vue perso, comment te sens-tu ?
Depuis quelques temps, je retrouve du jus. Cette année, je me dois de confirmer, de continuer à progresser, en bossant dur chaque jour. Je donne le meilleur de moi-même à chaque match. Et si on pouvait prendre les trois points face à Lyon, ça nous donnerait à tous un coup de booster pour la suite.

Merci Ibrahim Amadou. Vous n’avez pas encore votre billet pour ce #LOSCOL au Stade Pierre Mauroy ? Direction la billetterie en ligne.

LOSC_Facebook_1200x628_4_0.jpg