Son bonheur d’être au LOSC

« Je suis très heureux et content de cette nouvelle opportunité. Je sais que je dois en profiter car je suis dans un grand club. Je dois juste saisir cette chance et réussir à atteindre les objectifs du club. J'ai toujours travaillé pour avoir une occasion comme celle-ci. Je me réjouis de voir qu'un club aussi grand se soit intéressé à moi et j'espère ne pas le décevoir. Le LOSC ? C'est un club qui joue très bien et qui est toujours en compétition avec les plus grands. Moi je viens seulement apporter ma pierre à l'édifice et essayer d'aider l'équipe à aller vers le haut. »
 

Son parcours de joueur

« J'ai débuté à 20 ans avec l'équipe première du Cerro Porteno et cette année-là, nous avons remporté le tournoi de clôture du Paraguay* en étant invaincus. Puis en 2015, nous avons été de nouveau champions. J'ai à mon actif plus de 170 matchs. C'est cela même qui m'a permis d'être ici aujourd'hui. Mon profil ? Je peux très bien évoluer en tant que défenseur central ou comme latéral gauche, mais toujours avec du jeu de ballon et de la combativité, comme tout paraguayen »

* Le championnat du Paraguay se joue en deux phases : le tournoi d’ouverture puis le tournoi de clôture.
 

DSC_6404.jpg
 

Son acclimatation

« Si j’ai peur du froid du Nord ? Non, j’ai déjà dû voyager dans d’autres pays afin de participer à des tournois amicaux. Je pense que je vais très vite m’acclimater. Je suis en tout cas très heureux d’être le premier joueur paraguayen de l’histoire du LOSC. Parmi les joueurs lillois, je connaissais Renato Civelli qui n'est plus là aujourd'hui. J’ai aussi entendu parler de Rio Mavuba que j’ai affronté avec le Paraguay contre la France en 2014. Nous avions fait match nul (1-1) à Nice. »
 

Ses objectifs sous le maillot lillois

« Je veux continuer d’apprendre, de grandir et m’améliorer. Je crois que ce club va m’aider à évoluer et passer un palier. Le but est avant tout de réussir à atteindre les objectifs du club. »
 

DSC_6605.jpg
 

Un mot pour les supporters ?

« Je leur promets simplement de toujours me donner à 100%, d'être entièrement professionnel et de travailler un maximum pour pouvoir aider le club dans son projet. »

Merci Junior Alonso pour cet entretien.