Marcelo Bielsa (Entraîneur du LOSC)

« Ce match n’a pas été très différent des autres. La seule spécificité réside dans le fait que le même scénario se reproduit contre une équipe de division inférieure. Nous avons toutefois amélioré notre production offensive et sommes bien intervenus lors des actions dangereuses de l’adversaire. En revanche, je n’explique pas notre fébrilité en fin de rencontre. »

« J’ai noté que notre jeu offensif a été meilleur. Ce résultat favorable peut constituer une sorte d’une aide en vue du match de dimanche face à l’OM. Poursuivre notre parcours en Coupe de la Ligue permet de stimuler le groupe, d’augmenter notre confiance, notre assurance. C’est indispensable car nous avons beaucoup de mal à ne pas commettre d’erreurs. Parfois le nombre d’erreurs commises est moins élevé quand nous sommes dans un meilleur état mental. Peut-être que le résultat d’aujourd’hui favorisera cela. »

« C’est moi qui ai choisi l’ordre des tireurs pour les tirs au but. On peut pointer ces choix comme une erreur de ma part, mais je considérais Edgar Ié et Boubakary Soumaré comme les meilleurs de l’équipe dans cet exercice. Je les ai donc privilégiés pour être le premier et le dernier tireur. Je pense que je n’ai pas fait le bon choix. Mais ces deux joueurs sont totalement exempts de responsabilités. J’assume mes choix. »

 « Mon regard sur la prestation d’Ezequiel Ponce ? Très généreux, présent dans la surface. Il a permis au jeu de l’équipe de se développer selon notre projet. Ce n’est pas une prestation extraordinaire de sa part, elle ne permet pas de tirer de conclusions définitives, mais il s’est montré à la hauteur des attentes d’un match où les attaquants ont connu des difficultés à s’imposer. »

«  Il n’est pas opportun que j’évoque les sentiments qui me lient à l’Olympique de Marseille parce que le seul sentiment qui m’habite actuellement est d’essayer d’apporter une réponse concrète à notre situation. »

171025MENDES.jpg
 

Réginald Ray (Entraîneur du VAFC)

« On connait le principe des tirs au but. J’avais dit à mes joueurs avant la séance que dans l’esprit, j’estimais que nous avions déjà gagné. Nous avons réussi à pousser cette équipe du LOSC dans ses derniers retranchements en revenant par deux fois au score. On affrontait une équipe lilloise qui possède un potentiel individuel et collectif, avec de vrais joueurs de qualité, de percussion. »

« On n’a pas subi tant d’occasions que cela et on a su s’en procurer. Nous avons montré un beau visage, mais ça n’a pas suffi. Le LOSC, de par son projet de jeu, se porte beaucoup vers l’avant, possède de l’ambition quand elle possède le ballon. Elle laisse donc des espaces que nous avions à cœur d’exploiter. On souhaitait aussi jouer à deux attaquants pour les obliger à évoluer à trois derrière et ainsi à laisser Mendes seul au milieu. »

Yassine Benzia (Milieu de terrain du LOSC)




171025Soumare.jpg

Boubakary Soumaré (Milieu de terrain du LOSC)

« Ce soir, on a su garder notre calme malgré le fait que Valenciennes soit revenu au score par deux fois. Même si nous n’avons pas concrétisé toutes nos actions, on s’en est procuré et ça redonne de la confiance à tout le monde. L’essentiel était de se qualifier, tout le groupe est content et reboosté. J’espère maintenant que nous resterons dans cet état d’esprit dimanche. Cela peut être un tremplin, je l’espère. »

« À titre personnel, j’ai joué mon premier match chez les pros. Je n’ai pas ressenti de pression particulière. Dès mon entrée en jeu, tous les joueurs m’ont mis dans le bain et ont essayé de m’aider. C’est une grande fierté d’avoir joué et la récompense de tout le travail que je fournis à l’entraînement. J’espère que j’aurais d’autres opportunités d’entrer en jeu. Ce sera à moi de saisir ma chance. Je suis quand même déçu d’avoir manqué mon tir au but. J’ai essayé de cadrer et de garder mon sang froid mais le gardien l’a arrêté. Au final, on se qualifie quand même. Heureusement. »
 

Ezequiel Ponce (Attaquant du LOSC)

« Ce match était compliqué mais nous avons résisté car nous avions besoin de cette victoire pour le public et pour le club. Une coupe a toujours une saveur spéciale. Nous l'avons abordé avec sérénité et sérieux. Les erreurs sont toujours là dans un match mais nous avons tout fait pour les corriger. Nous avons dû nous remobiliser très rapidement pour renverser la situationEn tant que titulaire, je me suis senti très bien et détendu. J'étais très satisfait d'avoir ce rôle. Quand Marcelo Bielsa décide de m'utiliser, je dois assumer mon rôle en montrant le maximum de mon niveau car c'était une opportunité à saisir. »