Après l’Inter Milan mardi soir en Champions League, c’est une autre affiche qui est proposée au public du Stadium avec un LOSC-OL - placé sous le signe de RED Dingue du LOSC - qui promet d’être passionnant lors de ce dernier match de la 11e journée de Ligue 1. En effet, un point sépare les deux formations au coup d’envoi et les Lillois entendent poursuivre leur bonne dynamique actuelle en championnat avec une série en cours de 8 rencontres sans défaite (5 victoires, 3 nuls). Quoi de neuf dans les rangs loscistes ? Hormis De Melo en phase de reprise, Rudi Garcia peut compter sur l’ensemble de son effectif. Absent face aux Italiens, Landreau retrouve sa place dans les cages. Au milieu de terrain, par rapport au dernier rendez-vous européen, Gueye supplée Pedretti alors que Payet est titulaire à la place de Cole. Le décor est planté, place au spectacle ! Si la pression est Nordiste dans ce début de partie, ce sont les Gones qui dégainent les premiers sous la houlette du tandem Gomis-Briand mais Landreau parvient à se saisir du cuir (3e). La réplique des Dogues est signée Debuchy, à la sortie d’un corner de Payet, même si sa reprise n’attrape pas la cible (11e).

Sow répond à l’ouverture du score de Briand !

La possession de balle est clairement à l’avantage des Lillois pour le moment et sur un service de Payet, Debuchy oblige Lloris à se coucher pour capter son centre fuyant (13e). Malheureusement, après avoir subi le réalisme italien face à l’Inter Milan, les Dogues doivent faire face à celui des Lyonnais qui scorent sur leur première grosse occasion. Gourcuff sert parfaitement Briand qui place le cuir hors de portée de Landreau (0-1, 22e). Malgré ce mauvais coup du sort, les hommes de Rudi Garcia tentent de repartir de l’avant pour recoller au plus vite au tableau d’affichage. Si la bataille fait rage dans l’entrejeu, il n’est pas simple de s’extirper de la masse pour se créer une brèche. Sur un centre de Debuchy, Sow échoue dans les gants de Lloris (33e). Le contre des Gones est terrible et sur une offrande de Bastos, Gomis, seul face à Landreau, voit son tir à ras de terre passer juste à côté du poteau gauche des cages nordistes (34e). Les Dogues n’abdiquent pas malgré la difficulté ambiante et sur un centre de Debuchy, la tête de Sow termine dans les bras de Lloris (42e). Ce n’est que partie remise puisque sur un corner de Payet, le gardien de l’OL repousse la reprise de Basa mais Sow a bien suivi, il place le ballon au fond des filets d’une talonnade imparable (1-1, 45e+1). Cette égalisation arrive à point nommé juste avant la pause.

Basa fait mouche de la tête sur un coup franc de Payet

Galvanisé par ce but de Sow - son troisième en autant de matchs contre l’OL - dans le temps additionnel de ce premier acte, les partenaires de Mavuba reviennent gonflés à bloc sur la  pelouse de Villeneuve-d’Ascq et comptent bien forcer leur destin durant cette seconde période. Källström arme pourtant la première mèche, Landreau repousse des deux poings sa frappe tendue (47e). Gourcuff déclenche ensuite une reprise qui passe au-dessus des buts de Landreau (52e). Dans la foulée, la réponse lilloise intervient sur un coup franc de Payet mas la tête de Basa ne connait pas plus de réussite (53e). Les Nordistes entrent alors dans un temps fort, les corners s’enchaînent. Hazard oblige quant à lui Lloris à se coucher pour capter le cuir (61e). La domination nordiste va trouver sa juste récompense sur un coup franc du chef d’orchestre Payet. Basa s’élève plus haut que la masse et expédie le cuir au fond des filets (2-1, 65e). Ce but n’altère pas la rage de vaincre lilloise et Payet (66e) puis Hazard, à la sortie d’un show, se mettent en évidence (68e, 74e). Et sur un contre rondement mené, Cole enfonce le clou en reprenant victorieusement un centre de Sow (3-1, 84e). Les Lillois gèrent à bon escient les dernières minutes et s’imposent donc brillamment à domicile face à l’OL.

Feuille de match de la 11e journée de Ligue 1 :
LOSC-OL 3-1
Dimanche 23 octobre 2011, coup d’envoi 21 heures
Stadium Lille Métropole – 17 247 spectateurs
Arbitre : M. Fautrel
Buts : Sow (45e+1), Basa (65è), Cole (84e) pour le LOSC ; Gourcuff (22e) pour Lyon
Avertissements : Béria (36e), Balmont (68e) pour le LOSC ; Gonalons (31e), Källström (53e) pour Lyon
LOSC : Landreau - Debuchy, Basa, Chedjou, Béria - Balmont, Mavuba, Gueye (Cole, 60e) – Payet (Pedretti, 70e), Sow (Jelen, 86e), Hazard. Entraîneur : Rudi Garcia
Lyon : Lloris - Réveillère, B. Koné, Lovren, A. Cissokho - Gonalons, Källström (Fofana, 54e) - Briand, Gourcuff (Lacazette, 75e), Bastos - B. Gomis. Entraîneur : Rémi Garde