Basa, Obbadi, Lopes, Mendes, Bauthéac, De Préville, Tallo… Non, il ne s’agit pas de la compo’ de Frédéric Antonetti, mais de l’inventaire des blessés lillois au moment d’aborder l’une des affiches de l’année au Stade Pierre Mauroy. Car en face, il y a le champion parisien. 

Organisés dans un inédit (et solide) 4-5-1, les Dogues entament la partie avec mordant… et plantent même la toute première banderille. Sur un corner de Corchia, Soumaoro manque de peu sa tête en déséquilibre (16’) tandis qu’Eder était seul au second poteau. Puis viennent ces trois duels Enyeama-Di Maria. Le gardien lillois remporte les deux premiers (17’, 22’) avant de s’incliner sur un but finalement refusé après moult palabres, suite à une main de l’Argentin (23’). Là, c’est sûr, le match est lancé et bien lancé !

Ça tient, ça tient…Et puis Cavani


001_6.jpg


Mais à mesure que les minutes passent, le pressing adverse se fait de plus en plus insistant et les situations parisiennes se multiplient. Le LOSC courbe l’échine, tient bon et valide le 0-0 à la pause. Au retour des vestiaires, le bloc lillois reste toujours aussi dense, combatif et à l’affût du moindre ballon. Mais le PSG se montre plus que jamais incisisf. Cavani, en embuscade, est là pour le rappeler. Son contrôle orienté est suivi d’une puissante frappe sous la barre qui débloque le score (0-1, 64’).


Et si Sankharé avait mis le pied ?

Changement de système immédiat côté lillois. Les cartouches Sliti et Bissouma sont tirées pour les 25 dernières minutes. En parlant de cartouche, le pétard de Sliti sur un coup-franc en retrait aurait pu atteindre la cible si le bouclier parisien ne l’avait pas bloqué (80’). Et que dire de ce centre rageur d’Eder pour Sankharé qui, surpris au second poteau, reprend le ballon de la hanche sans puissance (82’) ? On pourrait le décortiquer à l'infini. Quoi qu'il en soit, ça ne suffira pas... Malgré des vertus certaines de solidarité et de combativité, le LOSC s'incline logiquement. Sans démériter, toutefois.

002_0.jpg


Feuille de match
11eme journée de Ligue 1 2016-2017

LOSC_0.pngLOSC – Paris saint-GERMAIN Logo_Paris_Saint-Germain_Football_Club.svg_.png 0-1 (0-0)

Vendredi 28 octobre, 20h45
Stade Pierre Mauroy – 37 213 spectateurs

Arbitre : M.Bastien

Buts : Cavani (64’) pour le PSG
Avertissements : Mavuba (54’), Civelli (78’) pour le LOSC ; Kurzawa (44’) pour le PSG
 
LOSC : Enyeama – Soumaoro, Civelli, Sunzu (Amalfitano, 80’), Béria – Corchia, Amadou, Mavuba (cap.) (Bissouma, 68’), Palmieri (Sliti, 68’) – Sankharé – Eder
Entraîneur : Frédéric Antonetti

PSG : Areola – Meunier, Marquinhos, Thiago Silva (cap.), Kurzawa – Verratti (Rabiot, 60’), Thiago Motta, Matuidi – Lucas (Jesé, 80’), Cavani, Di Maria (Ben Arfa, 85’)
Entraîneur : Unaï Emery