Et si le rebond lillois passait par la Bretagne ? En progrès la semaine dernière face à Troyes (2-2) malgré une cruelle fin de partie, les Dogues débarquent à Rennes avec l’envie de confirmer leur embellie. En face ? Le Stade Rennais pour qui le début de saison rime avec… difficulté. Une écurie donc il faudra d’autant plus se méfier à un moment où leurs intentions sont clairement de se relancer.
 

COUP D'ENVOI ET... FAUX DÉPART

Sur la pelouse, alors que les premiers duels musclés donnent le "la" et affichent des Dogues prêts au combat, la première incursion rennaise surprend toute la défense lilloise. Bourigeaud est à la conclusion d'un centre venu de la gauche, Maignan est battu (1-0). À l’instar du scénario face à Troyes, le LOSC se remet en place et pousse pour faire son retard, Nicolas Pépé étant tout proche d’égaliser mais l’arbitre avait cependant levé son drapeau (24’). Alors que cette première période s’enferme dans un rythme nonchalant, les débats s’enflamment et Pépé, encore lui, voit sa tête frôler le poteau de Koubek (45’). Les Dogues rentrent au vestiaire sur une note amère, mais l’espoir est là… et nous, on y croit ! 

000_TM07D.jpg 
 

Le LOSC a tenté... Le Stade Rennais n'a pas cédé 

Le coup d’envoi de la seconde période donné, Bahlouli et Mendyl font leur entrée. Une première pour le deuxième, qui plus est, le jour de son anniversaire. Les Dogues mieux en jambes se mettent rapidement en confiance. Bien lancé par Bahlouli, Pépé élimine son vis-à-vis et frappe… Ça passe de peu à côté. Dans la foulée, une tête déviée par Gnagnion finit sur le poteau… (54'). Le danger se précise sur les cages rennaises. Car les Dogues en veulent, c’est indéniable. Mais l’envie ne se traduit pas toujours comme on le souhaite. Entre imprécisions et précipitation, le LOSC s’enferme dans une course à la montre imbibée de pression. Parce qu'en face, les Rennais exploitent chaque faille lilloise. Sur son côté, Traoré arme une frappe surpuissante que Maignan dévie du bout des doigts (80’). Alors que le chrono touche (presque) à sa fin, Hamza Mendyl se fait exclure après une tacle appuyé et complique la situation d'un match difficile à surmonter.

Ainsi se clôt le film de cette rencontre où les Dogues auront montré un meilleur visage en seconde période... en vain. Les Lillois auront l'occasion de se relancer à la maison face au VAFC ce mercredi en Coupe de la Ligue. On y sera.

000_TM0NP-2.jpg

Feuille de match
10ème journée de Ligue 1 Conforama

Logo_Stade_Rennais_FC.svg__1.png Stade Rennais – LOSC logo_L1_LOSC_17.png : 1-0 (1-0)

Samedi 21 octobre 2017, 20h
Roazhon Park, temps frais. 21 852 spectateurs (donc 110 lillois).

Arbitre : M. Thual

Buts : Bourigeaud (6')
Avertissements : Thiago Mendes (20'), Ballo-Touré (38')
Expulsion : Mendyl (85')
 
LOSC : Maignan – Maia, Alonso, Ié – Ballo-Touré (Mendyl, 45'), Mendes, Bissouma – Benzia (C) (Ponce, 65') – Araujo, Pépé, El Ghazi (Bahlouli, 14')
Entraîneur : Marcelo Bielsa
 
Stade Rennais : Koubek - Gnagnon, Bensebaini, André (C), Baal, Traoré - Prcic (Léa Siliki, 68'), Bourigeaud (Figueiredo, 45'), Maouassa, Janvier (Hunou, 60') - Mubélé
Entraîneur : Christian Gourcuff