Yohan Cabaye (Milieu de terrain du LOSC)

Dans le château. « Inutile de préciser que je suis très content d’être ici. J’étais déjà venu à Clairefontaine à travers mes sélections chez les jeunes, mais ce n’était pas pareil. Aujourd’hui, nous sommes avec les A, au château. C’est également une grande satisfaction d’avoir Adil et Debuch’ à mes côtés et de pouvoir partager cette aventure avec eux. Pour le reste, je connais pas mal de joueurs dans ce groupe. Je pense à Charles N’Zogbia, Blaise Matuidi, Jérémy Menez, Loïc Remy ou encore Hatem Ben Arfa. Nous nous sommes côtoyés en sélections jeunes ou avec les Espoirs ».

Relever ce nouveau challenge ensemble. « Je dois l’avouer, j’avais hâte d’y être. Nous sommes arrivés ce matin, vers 10h30 avec Debuch’. Après avoir retiré les clés de notre chambre, nous avons récupéré nos équipements, puis tout s’est vite enchaîné : réunion avec le sélectionneur, repas, sieste puis conférence de presse avant de commencer l’entraînement. Le premier contact avec Laurent Blanc a été très positif, il nous a tous salué et mis immédiatement à l’aise. L’ambiance dans le groupe est bonne, il y a beaucoup de jeunes joueurs déterminés à relever ce nouveau challenge tous ensemble. Mercredi soir, nous allons devoir être exemplaires sur le terrain. »

L’intégration en chanson ? « Un bizutage ? Nous nous sommes posés la question, avec Debuch’ (il se marre). Ne sachant pas trop si nous y aurions droit ou pas, nous avons quand même préparé de quoi pousser la chansonnette, même si pour le moment, nous n’en avons pas eu l’occasion… »

Adil Rami (Défenseur central du LOSC)

Je reste moi-même. « Revenir ici, à Clairefontaine, ça fait forcément plaisir, c’est toujours un grand honneur. Même si je connais pas mal de joueurs dans ce groupe, je me considère toujours comme un petit nouveau. Les cadres y sont nombreux et expérimentés, tels que Karim Benzema, Samir Nasri ou Philippe Mexes. Malgré tout, j’essaie de rester moi-même, le plus naturel possible. »

C'est grâce au LOSC que je suis ici. « Les premiers mots de Laurent Blanc : jouer pour la gagne, être sérieux et se battre pour conserver cette place si convoitée en équipe de France. En ce sens, le message est très bien passé. Pour moi, c’est une fierté de représenter le LOSC chez les Bleus, surtout après la belle saison que nous venons de réaliser. Je n’oublie pas que c’est grâce au club que je me trouve ici aujourd’hui. »

Un immense plaisir. « Chez les Bleus, mon objectif reste le même : faire bonne figure pour être rappelé. Pour commencer, j’aimerais enchainer consécutivement deux présences en sélection. Je garde les pieds sur terre et la tête sur les épaules tout en savourant ces moments uniques. En football plus qu’ailleurs, on ne sait jamais de quoi demain sera fait. C’est pour ces raisons qu’être ici, à Clairefontaine reste un immense plaisir. »

Mathieu Debuchy (Défenseur latéral droit du LOSC)

Un rêve de gosse. « Je suis à la fois impressionné et ravi car c'est quelque chose de grand de se retrouver à Clairefontaine, de résider au château. Je me sens également fier de porter ce maillot floqué du coq : arriver dans cette sélection concrétise vraiment un rêve de gosse. Je m’étais fixé cet objectif dans le futur, mais avec le fruit du travail collectif et individuel réalisé au LOSC, j’ai été récompensé plus rapidement que prévu. »

Un nouveau départ. « Laurent Blanc est quelqu’un de très simple, qui se donne au maximum dans son métier, tant sur le terrain qu’en dehors, et qui tient à transmettre certaines valeurs. On va s’attacher à l’écouter et à faire une bonne prestation mercredi. C’est un nouveau départ pour l’équipe de France, dans tous les compartiments de jeu, dont le secteur défensif. À moi de prouver et de jouer ma carte à fond. Si je débute, je ferai mon boulot à fond, comme d’habitude. »

Merci à Adil Rami, Mathieu Debuchy et Yohan Cabaye. Norvège-France, c’est ce mercredi 11 août à 21h15.