Un surdoué qui ne cherche qu’à s’affirmer

Natif de la région lyonnaise, tout a commencé très vite pour Farès Bahlouli. À 9 ans à peine, le prodige tape dans l’œil de l’Olympique Lyonnais. La suite est logique, le gamin du Rhône fait ses classes dans les différentes équipes de jeunes de l’OL, avant de frapper à l’âge de 18  ans à la porte des pros le 12 mai 2013. Ce jour-là, il effectue ses premiers pas en Ligue 1 à Gerland, contre le Paris Saint-Germain (0-1), en entrant en jeu en seconde mi-temps. Dans la foulée, il paraphe son premier contrat professionnel en faveur de son club formateur et disputera 9 rencontres en Ligue 1 sous le maillot des Gones.
 

Déjà buteur au Stade Pierre Mauroy

Son talent ne passe pas inaperçu puisque l’AS Monaco obtient son transfert à l’aube de la saison 2015-2016. En Principauté, celui qui porte la tunique Bleue depuis les U16 participe à 8 rencontres de championnat. Il croise même une première fois, le 10 avril 2016 au Stade Pierre Mauroy, la route du LOSC… contre qui il inscrit son premier but parmi l’élite ! De retour à l’AS Monaco cet hiver après un prêt au Standard de Liège, Farès Bahlouli a choisi le LOSC pour définitivement faire éclore le talent évident démontré lors de toute sa formation, à l’OL ou dans les équipes de France juniors, et s’imposer en Ligue 1.
 
Farès Bahlouli n’arrive pas en terrain inconnu au LOSC : outre Luis Campos qui l’avait repéré et recruté en 2015, il retrouve Yassine Benzia avec lequel il a été formé à l’OL et joué en Équipe de France Espoirs (2 sélections). Il vise désormais à s’intégrer au plus vite dans le projet lillois afin de poursuivre son ascension avec les Dogues. 

Bahlouli.jpg
 

Le premier sentiment de Farès Bahlouli

« Je suis très heureux de rejoindre cette belle équipe de Lille. Je suis content car j’arrive dans un très bon club français, avec un projet ambitieux pour les années à venir. Je m’y retrouve complètement, j’aspire désormais à avoir du temps de jeu pour progresser. Ce projet mise notamment sur les jeunes joueurs comme moi, c’est donc très intéressant. À moi de démonter sur le terrain que je suis à la hauteur. Je peux vous dire que j’ai les crocs. J’ai envie de montrer au LOSC que le club a eu raison de me faire confiance. Je veux porter ce maillot et ce club le plus haut possible. »