Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« Ce soir, le principal regret se situe dans le fait de ne pas être parvenu à conserver ce but d’avance à la pause. Ce fut à mon sens le tournant de la partie. Pour le reste, je pense que nous avons réalisé un match moyen, même si nous étions plutôt bien organisés. Je nous ai trouvés trop peu dangereux pour espérer nous qualifier. On a notamment perdu la bataille du milieu de terrain. »

« Il a aussi manqué de la solidité défensive, sans compter que nous avons encaissé un but gag synonyme d’égalisation juste avant la pause, c'est-à-dire à un moment toujours préjudiciable. Nous nous sommes sans doute réveillés trop tard en fin de match après avoir laissé Saint-Etienne s’installer dans la rencontre. Nous n’avons pas été gâtés par le tirage en coupes nationales cette saison, car venir ici deux fois n’est pas un cadeau. Je n’oublie pas que l’ASSE est l’une des meilleures défenses du championnat. »

« Notre objectif était de marquer des buts. Pour ça, nous avons apporté de la fraicheur à l’équipe. Il en a été de même chez les Stéphanois pour qui cela a mieux fonctionné. Cette défaite n’est pas un coup d’arrêt, il sera important de reprendre notre marche en avant en championnat dimanche face à Bordeaux. D’ici là, on va essayer de bien récupérer pour tâcher de gagner ce match important au Grand Stade. »

Christophe Galtier (Entraîneur de l’AS Saint-Etienne)

« Mon équipe s’est montrée généreuse et intelligente, faisant preuve de caractère et de tempérament pour égaliser, puis prendre l’avantage. J’espérais que nous breakerions rapidement car à 2-1, nous n’étions pas à l’abri d’un retour au score lillois. Nous avons marqué ce fameux troisième but et défendu avec beaucoup de conviction, ce qui nous a permis de ne pas concéder le retour nordiste qui aurait été synonyme d’égalisation. »

Laurent Bonnart (Défenseur du LOSC)

« Nous avons vécu une première période peu évidente durant laquelle nous avons pas mal subi. Malgré tout, on a su marquer sur une de nos rares opportunités. Cela a donc favorisé notre posture qui consistait à attendre pour mieux contrer notre adversaire. Malheureusement, nous avons encaissé ce but malchanceux qui nous a fait très mal juste avant la pause. On a ensuite concédé trop d’occasions et de buts au retour des vestiaires, si bien qu’il était difficile de revenir. »

« L’équipe a malgré tout proposé des choses intéressantes. Cette défaite ne doit pas remettre en cause ce que nous produisons depuis quelques matchs. Nous sommes tombés sur une belle formation stéphanoise, avouons-le. On n’aime pas perdre, mais l’avantage du football réside dans le fait que nous avons dès dimanche la possibilité de rebondir, chez nous, face à Bordeaux. Faisons tout pour que cette série de victoires en championnat perdure. »

Aurélien Chedjou (Défenseur du LOSC)

« Cette défaite n’est pas un coup d’arrêt puisqu’elle intervient dans une compétition et un contexte différents du championnat. Pour nous, la Coupe de France est terminée, elle recommencera l’année prochaine. Il faut à présent se projeter sur la suite de notre saison, à commencer par la réception de Bordeaux, dimanche. Il sera question de grappiller des points pour continuer à remonter au classement. Si cette élimination est un mal pour un bien ? On ne le saura qu’en fin de saison. Pour l’heure, on se concentre sur la Ligue 1. Le calendrier va désormais nous offrir des semaines plus longues, c'est-à-dire davantage de récupération et de concurrence. En résumé, il y aura tous les ingrédients pour se surpasser individuellement et collectivement.