Le CFCB examine et contrôle les comptes des clubs sur les trois derniers exercices comptables écoulés. Si le LOSC a présenté à l’instance européenne des exercices bénéficiaires en 2017 et 2019, il affiche un bilan déficitaire pour l’exercice 2018. Ce bilan est toutefois pleinement assumé par le LOSC dont l’actionnaire a nécessairement consenti - au moment de sa prise de possession du club - à des investissements importants et indispensables pour redonner au LOSC un dynamisme économique et sportif et une solidité financière à long terme. Cette nécessaire restructuration financière et sportive déployée à partir de la saison 2017-2018 et ce plan de relance via un investissement massif ont d’ailleurs déjà démontré leur cohérence et leur impact positif ces deux dernières saisons, autant sportivement qu’économiquement.
 
Le LOSC précise que c’est ainsi la situation financière de la saison 2017-2018 qui a déclenché la procédure de l’instance européenne et la nécessité de conclure cet accord dont le club se satisfait, le jugeant équilibré et en cohérence avec les règles et objectifs budgétaires que son actionnaire a lui-même fixés pour le club afin d’obtenir durablement son équilibre financier et de pérenniser ses performances.

 Le LOSC tient enfin à souligner la grande qualité de la relation entretenue avec l’UEFA et à remercier l’instance européenne pour sa collaboration.