C’est sous un doux soleil printanier et les yeux encore un peu embués par la folle soirée de la veille que la métropole lilloise s’est réveillée ce lundi matin. Cette soirée-là, tiens, parlons-en, justement. On l’attendait tel un sommet, on l’espérait comme l’un des temps forts de cette fin de championnat. Cette soirée-là, elle sentait la poudre, donc. En tribune, déjà. Une affluence record : 49 712 spectateurs, la plus importante de l’histoire du Stade Pierre Mauroy, tous événements confondus, une ambiance de feu, de l’arrivée des joueurs sur le parvis à la communion finale, des tifos grandioses, des chants vibrants, des olas à n’en plus finir.

Cette soirée-là, c’est aussi celle d’une mobilisation exceptionnelle de la communauté LOSC sur l’ensemble des réseaux sociaux. En tout, 440 000 interactions ont eu lieu entre le club lillois et ses supporters, dont 140 000 sur Twitter. Pendant le match, le live audio commenté sur Facebook et LOSC.fr a été consulté à 79 000 reprises (contre 38 000 en moyenne), avec 16 000 partages et commentaires (soit +420% par rapport aux derniers matchs).

Mais cette soirée-là, c’est surtout celle d’un match, d’une émotion qui marquera à coup sûr les esprits pour de longues années, comme si elle venait valider, illustrer, enrichir une saison d’exception. Lorsqu’il s’agira de se remémorer cette douce épopée 2018-2019, ce LOSC-PSG se placera assurément parmi les premières images qui reviendront en tête de tous Lillois. Cette soirée-là, c’est celle du 14 avril 2019.