Enfant de la Bombonera


Osvaldo Fabián Nicolás Gaitán est né le 23 février 1988 à San Martín (Argentine), dans la province de Buenos Aires. Rapidement détecté par Boca Juniors, il y fait ses armes au sein du centre de formation. Passé professionnel en 2008, le milieu offensif, gaucher, démontre vite de fortes qualités techniques, si bien qu’il intègre très jeune la sélection nationale argentine, lors d’un match amical contre le Ghana, en septembre 2009. Âgé seulement de 22 ans, et après deux années passées dans les rangs de Boca Juniors, c’est vers le SL Benfica que Nicolás Gaitán décide, en 2010, de poursuivre sa carrière.
 

Un palmarès étoffé au Portugal


À Lisbonne, il s’impose immédiatement comme un titulaire, en championnat portugais comme en compétitions européennes. Doté d’une frappe de balle puissante et précise (notamment sur coups de pied arrêtés) et capable de réaliser des différences individuelles dans un couloir comme dans l’axe, Nicolás Gaitán se démarque également par sa qualité de passe. Il s’affirme comme le véritable métronome du Benfica, avec qui il va se construire un palmarès national impressionnant : en 6 ans et plus de 250 matchs disputés (pour près de 80 passes décisives !), il remporte la Liga NOS à trois reprises (2014, 2015 et 2016), une Coupe du Portugal (2013), cinq Coupe de la Ligue (2011, 2012, 2014, 2015, 2016), ainsi que la Supercoupe du Portugal (2014).

99e7facf-3836-4503-a00f-12cc29a84581.jpg
 

Finaliste de la Copa América 2016


Durant ses années lisboètes, Nicolás Gaitán – qui a acquis la double nationalité lusitano-argentine – découvre également la Coupe d’Europe. Il participe à six campagnes d’UEFA Champions League et atteint même par deux fois les quarts de finale de la compétition (2011-2012 et 2015-2016). En UEFA Europa League, il dispute deux finales consécutives (2012-2013 et 2013-2014). Outre son immense vécu européen, le talentueux gaucher développe également son expérience internationale au sein de la sélection argentine. Avec l’Albiceleste, il participe notamment à la Copa América 2016, dont il atteint la finale aux côtés notamment de Messi, Di Maria et Agüero. Et c’est à 28 ans, fort d’une solide expérience et d’une excellente réputation, qu’il se lance un nouveau défi ambitieux, en quittant le SL Benfica pour rejoindre l’Atlético de Madrid en 2016.
 

Une demi-finale de Champions League avant de voyager


Chez les Colchoneros, Nicolás Gaitán dispute deux nouvelles campagnes de Champions League (2016-2017 et 2017-2018) et participe d’ailleurs à la demi-finale face au Real Madrid pour sa première saison sous les ordres de Diego Simeone. Après une saison et demie en Espagne et 49 matches avec l’Atletico, il s’envole en 2018 pour un défi d’un an en Chine et rejoint le Dalian Yifang, avant de signer ensuite en MLS, du côté de Chicago Fire. Lors de ces deux expériences, Nicolás Gaitán continue de se montrer décisif et compétitif, lui qui sait aussi bien se muer en buteur qu’en passeur.

9a37c0e4-d568-4f64-bab9-24ea00083688.jpg


Fort de huit campagnes de Champions League (50 matchs disputés) et de 19 sélections sous le maillot argentin, Nicolás Gaitán est un élément talentueux et expérimenté qui vient aujourd’hui renforcer les rangs lillois. Son profil offensif et sa patte gauche viendront offrir des alternatives supplémentaires à l’avant-garde d’un LOSC dont il portera le maillot floqué du numéro 20.

Bienvenue au LOSC, Nicolás !

 

LES RÉACTIONS

 

Nicolás Gaitán

« Je suis très heureux d’être ici à Lille et d’avoir l’opportunité de porter ce maillot. Il y a ici de l’ambition, des joueurs intéressants et c’est ce qui m’a convaincu de venir. Je suis à un moment de ma carrière où je peux apporter mon expérience aux autres. Je vais donner le meilleur de moi-même sur le terrain pour atteindre les objectifs du club. »
 

Marc Ingla (CEO du LOSC)
« C’est toujours un honneur de recruter un joueur avec le niveau international et l’expérience de Nicolás Gaitán. C’est un profil qui peut jouer tant sur les ailes qu’en position offensive axiale. Au delà du talent du joueur, cette arrivée permet aussi de compléter l’effectif durant la période finale de récupération de Timothy Weah et la blessure de Yusuf Yazici. Cela nous apporte de la qualité et de la concurrence supplémentaire au sein de notre attaque et offre une solution de plus à Christophe Galtier. Bienvenue à Nicolas. Nous sommes ravis de l’accueillir au LOSC. »