Notre bonne vieille Ligue 1, dont le LOSC a brillamment acquis le rang de vice-champion, a vu plusieurs anciens de la maison lilloise s’illustrer cette saison. Citons pêle-mêle Sehrou Guirassy et Mathieu Bodmer (Amiens), Ludovic Butelle (Angers), Nicolas De Préville et Younousse Sankharé (Bordeaux), Martin Terrier (Lyon), Adil Rami, Dimitri Payet, Rudi Garcia (entr), Frédéric Bompard (entr adj), Claude Fichaux (entr adj) et Franck Le Gall (médecin) (Marseille), Jean-Eudes Ahoulou, Djibril Sidibé, Fodé Ballo-Touré et Rony Lopes (Monaco), Teddy Richert (entr gardiens) (Montpellier), Vahid Halilhodzic (entr), Patrick Collot (entr adj) et Edgar Ié (Nantes), Adrien Tameze et Dante (Nice), Baptiste Guillaume (Nîmes), Nolan Mbemba, Marvin Martin, David Guion (entr) et Stéphane Dumont (entr adj) (Reims), Yannis Salibur et Mathieu Debuchy (Saint-Étienne), Lebo Mothiba (Strasbourg), lequel a d’ailleurs remporté la Coupe de la Ligue. La Ligue 1 Conforama, c’est aussi un championnat que vont malheureusement quitter Ronny Rodelin et Nolan Roux (Guingamp), mais que continueront de sillonner Florent Balmont et Naïm Sliti (Dijon), sauvés durant les barrages.

190527Ballo.png

À l’échelon inférieur, Big up à Stoppila Sunzu, Alexandre Oukidja, Jonathan Rivierez, Frédéric Antonetti (entr) et Jean-Marie De Zerbi (entr adj), champions de Ligue 2 et promus avec le FC Metz. À l’autre bout du classement, Formose Mendy et Omenuke Mfulu (Red Star) n’ont pas pu se maintenir dans l’antichambre de l’élite, tout comme Grégoire Puel et Julian Palmieri (GFC Ajaccio), relégués au terme des barrages. Cette saison, ils ont d’ailleurs croisé le fer avec Carlens Arcus (Auxerre), Valentin Vanbaleghem (Châteauroux), Rémy Descamps (Clermont), Arnaud Balijon (Le Havre), Philippe Lambert (entr adjoint) et Mehdi Jean-Tahrat (Lens), Mickaël Landreau (entr) et Jonathan Delaplace (Lorient), Benoît Pedretti (entr adj) (Nancy), Pascal Plancque (entr) (Niort), Rominigue Kouamé (Paris FC), José Saez (Coordinateur Sportif) et Karim Boukrouh (entr  gardiens) (Valenciennes).


En National, le Rodez de Laurent Peyrelade (entr) remporte le titre de champion et par la même occasion son billet pour la Ligue 2, tandis que l’Entente Sannois – Saint-Gratien de Brice Irié-Bi et Simon Dia, ainsi que le Tours FC de Steeve Elana et de Maki Tall (même si ce dernier a été transféré en cours de saison) sont relégués. D’autres anciens Dogues comme Alexis Araujo et Valère Pollet (Quevilly-Rouen), Cédric Makutungu (Boulogne), Raphaël Liegeois, Claude Robin (entr) et Edwin Pindi (Secrétaire Général) (Dunkerque), Paulin Puel (Avranches), Kalen Damessi (Concarneau), Ryan Diafat (Cholet), Dieudonné Gbaklé (Pau), Cédric Mensah et Mounir Obbadi (Laval) évoluaient également en National cette saison. Ils seront d’ailleurs rejoints l’été prochain par Jerry Vandam et Romain Jamrozik (Le Puy).


Allez, on s’arrête au National, même s’il faut également saluer les performances de nombreux autres ex-pensionnaires de la maison Dogue dans les catégories inférieures.

Tout près de chez nous, outre-Quiévrain, Sébastien Dewaest est champion de Belgique avec le KRC Genk, tandis que Julian Michel a été sportivement relégué avec Lokeren. Thibault Peyre a quant à lui remporté la Coupe de Belgique avec son club de Malines qui évoluait en deuxième division, ainsi que la montée parmi l’élite du football belge (qui a toutefois été invalidée sur le plan administratif). La Jupiler Pro League ? Un championnat que connaissent bien Arnaud Souquet (La Gantoise), Steeven Willems (Charleroi), Gianni Bruno, Jérémy Taravel, Zohran Bassong, Benjamin Delacourt, Kylian Hazard et Adama Traoré (Cercle Bruges), Obbi Oularé (Standard Liège), Tyron Ivanof (Courtrai), Jean Butez (Mouscron), Dino Arslanagic et Didier Lamkel Ze (Antwerp).

Outre-Manche, le Liverpool de Divock Origi et le Chelsea d’Eden Hazard montent respectivement sur les deuxièmes et troisièmes marches de Premier League, un championnat dans lequel évoluaient également Idrissa Gueye et Lucas Digne (Everton), Pierre-Emerick Aubameyang et Stephan Lichtsteiner (Arsenal), Yves Bissouma (Brighton & Hove) et Pape Souaré (Crystal Palace). De son côté, l’Aston Villa d’Anwar El Ghazi retrouvera l’élite du foot anglais l’été prochain après sa victoire en barrage, au terme d’une saison de Championship (D2 anglaise) à laquelle a également participé Julian Jeanvier (Brentford).
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Happy to be named Player’s Player Of The Year with my bro @lucasdigne ⚽️ ⚽️

Une publication partagée par Idrissa Gana Gueye (@iganagueye) le

 

À ce propos, est-il utile de rappeler que nos voisins anglais ont placé quatre représentants dans les deux finales européennes ? Cette statistique unique en son genre a notamment vu Divock Origi remporter la Champions League pendant qu’Eden Hazard a soulevé l’Europa League face à Pierre-Emerick Aubameyang et Stephan Lichtsteiner.
 

 

De l’autre côté des Pyrénées, le Barça d’Éric Abidal (Directeur Sportif) a remporté son 26ème titre de champion d’Espagne et s’est incliné en finale de la Coupe du Roi. D’autres anciens Dogues parmi lesquels Sofiane Boufal (Celta Vigo), Simon Kjaer et Ibrahim Amadou (FC Séville) ont également pris part à cette saison en Liga, tandis que Yaw Yeboah (Numancia) évoluait en deuxième division.

Chez nos voisins allemands, comment ne pas rendre hommage à Franck Ribéry, à nouveau sacré champion avec le Bayern Munich et vainqueur de la coupe d’Allemagne pour sa dernière saison sous le maillot bavarois ? Lui et ses partenaires ont dominé un championnat dans lequel Nabil Bentaleb et Hamza Mendyl (Schalke 04), Salomon Kalou (Hertha Berlin) et Moussa Niakhaté  (Mayence) étaient aussi partie prenante et au terme duquel Benjamin Pavard (Stuttgart) a été relégué en deuxième division. 

Franchissons les Alpes, maintenant, où le Napoli de Kevin Malcuit a terminé vice-champion et où Soualiho Meïté (Torino), Kevin Mirallas (Fiorentina), Mehdi Bourabia (Sassuolo) et Gervinho (Parme) ont aussi réalisé de belles choses.


Du côté du Portugal, Sébastien Corchia (Benfica) remporte le titre dans un championnat qui a aussi vu évoluer Ricardo Costa (Tondela), Junior Tallo (Vitória Guimarães) et Abdoulay Diaby (Sporting CP).
 

En Turquie, le Bursaspor d’Aurélien Chedjou est relégué, tandis que le Fenerbahçe de Michael Frey et Yassine Benzia a terminé 6ème. De son côté, Moussa Sow était prêté par Bursaspor à Gaziantep FK (D2). À l’autre bout du continent, en Russie, Eder (Lokomotiv Moscou) termine vice-champion et vainqueur de la coupe nationale, tandis qu’en Grèce, l’AEK Athènes d’Ezequiel Ponce et Dorian Viktor Klonaridis a fini 3ème, l’Atromitos de Clarck N’Sikulu, 4ème et le Levadiakos de Lenny Nangis a été relégué en deuxième division.

Aux Pays-Bas, Ricardo Kishna (ADO La Haye) et Agim Zeka (Fortuna Sittard) terminent respectivement 9ème et 15ème. En Azerbaïdjan, Kevin Koubemba (Sebail) est 3ème, là ou en Islande, Emil Lyng a rejoint le champion en titre, Valur, pour le championnat d’été. Du côté de la République Tchèque, Adriel D’Avila Ba Loua (Karvina) a achevé la saison à la 15ème place au classement. Prenons enfin des nouvelles de Jean II Makoun qui évoluait vraisemblablement cette saison à Alsancak Yeşilova en Chypre du Nord.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Russian Cup champions! #lokomotiv #moscow #fclokomotiv

Une publication partagée par Eder Lopes (@ederlopesoficial) le


Jetons également un petit coup d’œil sur les autres continents où Junior Alonso (Boca Juniors) a remporté la supercoupe d’Argentine, dans un pays où évolue également Renato Civelli (Banfield). Ryan Mendes (Sharjah SC) est quant à lui champion des Emirats Arabes Unis, tandis que dans le même pays, Omar Wade (Al Arabi) a pris part à la saison de deuxième division. En République Démocratique du Congo, Barel Mouko (Motemba Pembe) monte sur la troisième marche du podium pendant qu’Anice Badri (Espérance Tunis) est en tête du championnat de Tunisie. En Afrique du Sud, Stéphane Adam remporte le titre avec son club d’Orlando Pirates, où il occupe la fonction d’entraineur des attaquants. Du côté de l’Australie, Éric Bauthéac (Brisbane Roar) a terminé 9ème. Au Costa Rica, John Jaïro Ruiz a retrouvé son club formateur de Saprissa. Finissions par le Brésil où Michel Bastos (Recife puis transféré récemment à America MG) et Emerson (Cianorte) jouent toujours.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Que sea el inico de muchas más!! #vamoscampeon #vamosboca ⚽️

Une publication partagée par Junior Alonso (@junior_alonso4) le


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#GratidãoaDeus

Une publication partagée par RM2️⃣0️⃣ (@ryanmendes20) le


Mais ce palmarès 2018-2019 n’en serait pas totalement un sans un clin d’œil à Tulio De Melo, Ludovic Obraniak, Rio Mavuba et Joe Cole, lesquels ont stoppé leur carrière cette saison.

 

Vous avez connaissance des résultats d’autres anciens Dogues à travers le monde ou avez remarqué une erreur ou un oubli dans notre récapitulatif ? N'hésitez pas, dites-le nous sur Twitter : @losclive.