Un premier acte pas récompensé


C’est dans une ambiance surchauffée et dans une Johan Cruyff ArenA archicomble que le LOSC retrouve la Ligue des Champions sept ans plus tard. Comme attendu, les Dogues ne se précipitent pas et attendent leur adversaire pour mieux procéder en contre. La première action du match est révélatrice de ce schéma de jeu. Alors que l’Ajax parvient à se frayer un angle de tir avant de trouver la barre de Mike Maignan, le LOSC récupère et passe la seconde. Jonathan Bamba est à la conclusion d’une remontée de balle éclair de son compère Ikoné mais le tir du Lillois n’accroche pas le cadre (15e).

Alors que les Dogues répondent plus que présents dans l’intensité, ils doivent concéder l’ouverture du score (1-0, 18e). Promes est à la retombée d’un centre venu de la gauche et décoche une tête décroisée qui ne laisse aucune chance à Maignan. Pas découragé par ce but, le LOSC se montre de plus en plus intéressant et récupère le cuir beaucoup plus haut. Les joueurs de l’Ajax en sont conscients et se montrent plus agressifs.

Malgré la pression des supporters, les Dogues poussent et frôlent l’égalisation juste avant la pause (44e). Lancé sur le côté gauche par Bradaric, Bamba déborde avant de remettre en retrait pour Ikoné. L’international français exécute un plat du pied puissant des six mètres, malheureusement repoussé par Onana.

ajax losc 2.jpg


Un retour des vestiaires fatal


Malgré une première occasion à mettre au profit des Dogues et de Bamba dans ce début de deuxième mi-temps (46e), c’est bien l’Ajax qui double la mise (2-0, 50e). Alvarez trompe Maignan d’un tir croisé dans la surface de réparation. Encore une fois, les hommes de Christophe Galtier répondent par le jeu mais ne sont pas récompensés. Osimhen (58e) et Ikoné (60e) doivent faire face à un André Onana impérial sur sa ligne.

Deux minutes plus tard, sur un corner de Ziyech, Tagliafico porte le score à (3-0, 62e) d’une tête croisée. Bien que le tableau d'affichage ne soit pas flatteur, les Lillois restent dans le match et continuent de se procurer des occasions par l’intermédiaire de Yazici (70e), Araujo (72e) et Osimhen (77e).

Malgré un poteau de Yazici à la 88e minute, le score en reste là et les Dogues connaissent un retour délicat dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. A noter que c'était un soir de première pour beaucoup d'entre eux, une première avec beaucoup de motifs d'espoir.

Les Lillois auront l’occasion de redresser la tête dès dimanche en Ligue 1 Conforama sur la pelouse du Stade Rennais.

1200px-Ajax_Amsterdam.svg_.png Ajax - LOSC losc1_7.png : 3-0 (1-0)

1ère journée de Ligue des Champions, Groupe H
Mardi 17 septembre (21h00) - Johan Cruyff ArenA


Buts : Promes (18'), Alvarez (50'), Tagliafico (62') pour l'Ajax.

Avertissements : Onana (38') pour l'Ajax. Renato Sanches (38') pour le LOSC.

LOSC : Maignan - Çelik, Fonte (cap.), Gabriel, Bradaric - André, Soumaré (Xeka 77') - Bamba, Renato Sanches (Yazici 62') - Ikoné (Araujo 62'), Osimhen.
Entraîneur : C. Galtier

Ajax : Onana - Dest, Veltman, Blind, Tagliafico - Martinez (Ekkelenkamp 87'), Alvarez, Promes - Neres (Huntelaar 83e), Tadic (cap), Zyech (Lang 77').
Entraîneur : E. ten Hag