Immédiatement dans le bain. Fraîchement nommé entraîneur du LOSC, Jocelyn Gourvennec prenait place pour la toute première fois sur le banc lillois pour une rencontre de préparation face à Waasland-Beveren. Pour ses grands débuts, le technicien nordiste se basait sur un onze expérimenté, où seuls Léo Jardim et Saad Agouzoul n'avaient pas participé à la formidable épopée lilloise la saison dernière, conclue par un titre de Champion de France de Ligue 1 Uber Eats.


LA DIFFÉRENCE EST FAITE EN PREMIÈRE PÉRIODE


Après une première accélération de Weah dans les premières minutes de la partie, les Belges manquaient à deux reprises le cadre de Léo Jardim. La réaction venait de Reinildo, qui, pied droit, manquait de peu le cadre, avant que Luiz Araujo n’enroule une belle frappe qui fuyait également la cage belge. C’est finalement sur corner que le verrou adverse sautait. Bamba déposait le ballon sur la tête de Reinildo qui décroisait à merveille pour s’offrir son premier but sous les couleurs lilloises (0-1, 18’). Dans l’autre sens, Tiago Djalo annihilait plusieurs actions belges avec beaucoup de maîtrise, à l’image d’un retour autoritaire qui offrait une possibilité de contre à Luiz Araujo, non convertie. Ce n’était que partie remise car le Brésilien était à la conclusion d’un beau mouvement offensif dix minutes plus tard (0-2, 38’). De son côté, Léo Jardim restait vigilant en s'imposant sur une frappe puissante en angle fermé juste avant la pause, qui mettait un terme à une première période totalement maîtrisée de la part des Dogues.


La jeunesse au pouvoir


Après dix changements et un brassard de capitaine passé de Benjamin André à Léo Jardim à la pause, c'est une équipe totalement rajeunie et peu expérimenté qui attaquait la deuxième période. Angel Gomes, prêté la saison passée à Boavista (première division portugaise) faisait ses débuts sous le maillot lillois et se mettait rapidement en évidence après un frisson sur le but de Léo Jardim, sauvé par son poteau. Avec des crochets bien sentis, le jeune anglais combinait à plusieurs reprises avec un Isaac Lihadji bien en jambes à l'image d'un festival côté droit à l'heure de jeu. Sereins défensivement et inspirés offensivement, les Lillois tentaient de faire le break, mais à deux reprises la réussite fuyait Angel Gomes. Appliqués durant l'intégralité de la rencontre, les hommes de Jocelyn Gourvennec s'imposaient logiquement au terme d'une rencontre aboutie.


Pour leur premier rendez-vous de la saison, les Champions de France en titre ont fait parler leur maîtrise, véritable maître mot de la soirée. Peu inquiétés et très remuants offensivement, les Dogues démarrent leur préparation par un succès à l’extérieur sans prendre de but avant de retrouver le Domaine de Luchin dès dimanche, avec en ligne de mire la réception du KAA Gent mercredi (17h).

Pentagone_7.png la feuille de match
waasland-beveren – losc 0-2 (0-2)

 

Match Amical
Vendredi 9 juillet 2021, 18h30 - Freethielstadion


Waasland-Beveren : Jackers – Kablan (Davis 62'), Schoonbaert (Vukotic 60'), Wuytens (cap.)(Traoré 87'), Verreth – Mertens, Schryvers, Buus (Knollenburg 69'), Albanese (Reyners 60') – Maderner (Pejcic 69'), Montes (Trari 69')
Entraîneur : Marc Schneider

LOSC : Jardim – Pied (Nlandu 46'), Djalo (Wackers 46'), Agouzoul (Innocenti 46'), Reinildo (Bouleghcha 46') – Araujo (Lihadji 46'), André (cap.)(Niasse, 46'), Xeka (Ascone 46'), Bamba (A.Ouattara 46' puis Pizzuto 69') – Ikoné (Gomes 46'), Weah (Simbakoli 46' puis Diedhiou 84')
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Buts : Reinildo (18') et Luiz Araujo (38') pour le LOSC