Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« On s’en sort bien ce soir. Nous avons réalisé une première période très moyenne durant laquelle nous avions sans doute oublié que nous évoluions sur une nouvelle pelouse, tant nous nous sommes entêtés à jouer long et à balancer. L’équipe était coupée en deux, nous défendions à six. À ce titre, je pense avoir fait une erreur. J’aurais dû me priver de l’un des quatre attaquants pour bénéficier d’un rideau défensif plus efficace qu’il ne l’était avant la pause. Nous n’avons pas joué notre jeu habituel. Mener 1-0 à la mi-temps était flatteur. Après l’égalisation valenciennoise, il a fallu aller chercher cette victoire. C’est le point positif de la soirée, car les joueurs ont su trouver les ressources nécessaires pour arracher les trois points. Nous avons enfin écarté le jeu et trouvé des solutions entre les lignes. »

« On sentait bien que les dernières minutes nous étaient favorables, avec à la clé, ce très joli but d’Eden. C’est important qu’il marque. Se procurer des actions qui font la différence, c’est ce qu’on demande aux grands joueurs. Eden est capable de marquer et de se montrer décisif, il l’a encore prouvé ce soir. Je suis satisfait de constater que nos poursuivants au classement gagnent. Cela nous pousse à aller chercher les victoires. Posons-nous à présent les bonnes questions quant à la préparation du prochain match à Brest, car nous aimerions bénéficier d’une meilleure capacité à changer de rythme. »


Philippe Montanier (Entraîneur du VAFC)

« Il est toujours cruel de faire autant d’efforts et de mettre autant d’investissements dans une rencontre sans être payé en retour. C’était un match assez équilibré et j’ai la sensation que le partage des points aurait aussi pu l'être. Pour contenir cette équipe lilloise, il fallait se montrer vigilant et faire preuve d’esprit d’organisation. Dans l’ensemble, nous sommes globalement satisfaits de notre rencontre. Je pense que les joueurs ont réalisé une bonne prestation, car on sait qu’il n’est jamais simple de venir ici. En fin de partie, le leader a fort logiquement poussé devant son public. La multiplication des coups de pied arrêtés a eu pour effet de nous acculer devant notre but. La petite étincelle n’était pas de notre côté ce soir. »

Moussa Sow (Attaquant du LOSC)

« Nous avons été mis en difficulté par une bonne équipe valenciennoise qui n’a pas joué comme a l’aller. Offensifs, ils se sont procurés des occasions. Il est vrai que nous nous en sortons plutôt bien. Mon but ? C’est une déviation de Pierrot (Frau) qui m’arrive dans les pieds. Je ne me pose pas de questions et je frappe du gauche. Je suis aujourd’hui à 18 buts, il reste onze matchs de championnat. Inutile de préciser que je veux continuer sur ma lancée et passer la barre des vingt. J’ai un objectif personnel, mais je le garde pour moi. »


Eden Hazard (Milieu de terrain du LOSC)

« C’était un match assez compliqué, un vrai derby durant lequel nous nous sommes procurés des occasions face à une équipe qui a bien su nous contrer. Marquer à la 50 ou à la 90ème ne change pas grand chose à la donne, si ce n’est qu’en face, l’équipe bénéficie de moins de temps pour réagir. Il reste onze matchs, rien n’est joué, car derrière, nos poursuivants sont là, ils nous mettent la pression. On ne doit pas lâcher de points. Sur mon but, c’est Rio qui m’adresse une magnifique passe. Je regarde s’il y a personne et me rend compte que la meilleure chose à faire, c’est de frapper. Je me la ramène pied gauche, puis je tire en force. On dit souvent qu’en termes de finition, tout passe d’abord par la qualité du contrôle. Ce fut le cas sur celui-là. C’est la deuxième fois depuis la semaine dernière que je marque. Tant mieux pour moi et pour l’équipe. »