Rudi Garcia (entraîneur du LOSC) : « Nous sommes déçus car on a mené 1-0 mais dans le contenu, c’est ce que j’attends de mon équipe. Ce qui est essentiel à mes yeux. On a eu une maîtrise forte du ballon et on a essayé de peser sur cette défense très regroupée de Nancy. Quand il y a onze joueurs dans les trente derniers mètres, ce n’est jamais simple de trouver la solution. On aurait peut-être dû davantage écarter le jeu pour s’offrir des possibilités de centrer. Et on a manqué de présence à la finition. Ils ont égalisé sur un coup de pied arrêté, c’est dommage car on pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score. Après ce qui compte, c’est la manière. Nous sommes dans le vrai, on a frappé 18 fois au but. Cela constitue l’une des solutions pour trouver l’ouverture.

J’aurais aimé gagner ici pour dire que le synthétique n’est pas une surface pour jouer au football. Comme on a fait match nul, je vais me garder de donner cet avis-là. Par contre ce soir, il y a des satisfactions comme la prestation du jeune Souaré ou la rentrée de Rodelin, même si certains joueurs ont encore besoin de travailler pour être à leur meilleur niveau.  Nous avons pris un but sur coup de pied arrêté et on va devoir bosser dans ce domaine. On va maintenant se préparer à recevoir Montpellier et il va falloir savoir gagner chez nous. On doit trouver notre rythme de croisière mais psychologiquement, il est important de prendre un point à l’extérieur.  J’ai des convictions et je suis convaincu que nous sommes sur le bon chemin car on est resté dans la lignée de la saison dernière. Payet ? Il a pris un bon coup sur le tibia mais ça va, ce n’est pas grave, je pense. »

Benoit Pedretti (milieu de terrain du LOSC) : « Nancy n’a pas eu beaucoup d’occasions hormis ce coup de pied arrêté et de notre côté, on n’a pas réussi à mettre ce deuxième but. Je pense qu’il n’a pas manqué grand-chose, on a eu la maîtrise du ballon, il y avait du mouvement. On a pas mal frappé au but C’est comme ça et on est tombé sur une équipe bien regroupée et solide sur ses bases défensives. Ce n’est pas évident de contourner ce bloc. Chacun joue avec ses armes et Nancy avait choisi de nous attendre. On doit s’adapter à toutes les situations. Cela risque de se reproduire dans la saison et on devra trouver les solutions. Maintenant, ce soir, même si on se fait rejoindre, il y a pas mal de points positifs. En menant au score, on pensait pouvoir gagner ce match car nous sommes gourmands. Il y a donc forcément une petite pointe de déception. Il faut gagner la semaine prochaine à domicile et on aura alors bien lancé notre saison. »

Florent Balmont (milieu de terrain du LOSC) : « On a buté sur une grosse défense nancéenne. Je pense qu’il y avait une équipe qui souhaitait gagner et l’autre qui ne voulait pas perdre. On a fait le match qu’il fallait. Il est simplement dommage de mener au score et de se faire rejoindre sur leur première occasion. Au final, cela reste un bon petit point de pris.  Il fallait tirer de loin et ce moment, je parviens à cadrer pas mal. J’aurais préféré que ça rentre. Ils ne sortaient pas et nous laissaient le jeu. On a réalisé de bonnes séquences. On est dans le vrai et il va falloir faire une bonne semaine pour préparer au mieux la réception de Montpellier. Là, c’est déjà un point à l’extérieur et les autres prétendants aux premières places ont réalisé des résultats moyens. »

« On doit trouver notre rythme de croisière mais psychologiquement, il est important de prendre un point à l’extérieur. »

Rudi Garcia

Mathieu Debuchy (défenseur du LOSC) : « On va dire que c’est un bon point de pris, même si on est déçu du résultat final, tout simplement, car on voulait gagner ici pour bien commencer le championnat. On est tombé sur une équipe de Nancy qui a joué derrière. Ils nous ont attendus pour mieux nous contrer. On a essayé de les contourner, ce qu’on a plutôt bien fait. On a produit du jeu. La possession du ballon était à sens unique en première période et on a logiquement concrétisé dès le retour des vestiaires. Ensuite, on prend ce but égalisateur sur corner alors qu’on savait qu’ils étaient dangereux dans ce secteur. Maintenant, il faudra bonifier ce résultat en s’imposant à la maison devant Montpellier. Mon but ? Cela me fait plaisir, surtout que l’année dernière à Rennes, j’avais eu aussi une grosse occasion lors de la première journée, sans réussir à marquer. »