Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« De mon point vue, nous avons joué une heure ce soir : on a démarré notre match à partir de la trentième minute. Mais une fois de plus, l’équipe a démontré qu’elle disposait de ressources mentales. Elle a su garder du sang-froid et de la sérénité dans les moments difficiles. Après, on a su faire la différence devant pour reprendre le fil de notre jeu. Il faut aussi signaler que Micka a su sortir les arrêts décisifs. Nous étions prévenus sur la difficulté de l’emporter ici à Brest. La pression est maintenant sur les poursuivants. »

« Notre entame compliquée s’explique par le fait que nous avions pas mal d’absents. On le dit depuis le début de saison, mais ça s’est vérifié ce soir : dès que nous cumulons des blessés ou suspendus, nous constatons que l’effectif est court. On espère simplement que ceux qui n’étaient pas là seront vite de retour. On a désormais quinze jours pour préparer la dernière ligne droite, à savoir, les dix matchs de Ligue 1 et la demi-finale de Coupe de France. Je retiens néanmoins avant tout notre confiance et notre combativité. Ça fait plaisir d’avoir vu cette solidarité de tous les instants. »

Alex Dupont (Entraîneur du Stade Brestois 29)

« Je suis très déçu pour mes joueurs. Je pense qu’elle méritait beaucoup mieux ce soir, ne serait-ce au moins le point du match nul. Malgré tout, j’ai aimé son esprit d’entreprise. On a attaqué le match sans aucun complexe, en posant des problèmes à cette équipe de Lille. On est passé tout près... Dans une telle course aux points, il faut continuer comme ça. Les deux buts de Lille ? Ce sont deux actions de talent et contre ça, on ne peut pas faire grand-chose. J’ai aussi demandé à l’arbitre ce qu’il pensait de la main (sur l’action de Souaré). Il l’a vue mais pour lui, elle n’est pas intentionnelle. J’appelle ça une erreur d’arbitrage, lui, d’interprétation. »

Ludovic Obraniak (Milieu de terrain du LOSC)

« On a fait ce qu’il fallait, le contrat est rempli. C’est vrai qu’on a mal entamé la partie. On a un peu de mal à reprendre le rythme d’un match par semaine, on l’avait aussi vu contre Valenciennes (2-1). Ça se traduit par notre difficulté à rentrer dans les matchs. Puis au fil des minutes, on arrive à montrer un autre visage. Il faut dire aussi que Brest a réalisé une belle partie, avec de l’entrain, de l’envie et de l’agressivité sur le porteur. Ça n’est jamais évident de remédier à cela. D’autres équipes viendront se casser les dents ici. C’est donc tout à notre honneur d’avoir empoché trois points très bénéfiques. Dans ce championnat, enchaîner les victoires, il n’y a que ça qui importe. »

Mickaël Landreau (Gardien du LOSC)

« Même si ça n’est pas une prestation complètement maitrisée, ça reste une belle victoire. On sait qu’en étant assez solide et en ne concédant pas trop de buts, avec l’attaque que l’on a, on est capable à tout moment de revenir dans une partie et de pouvoir faire la différence. Brest peut légitimement nourrir des regrets. Maintenant, on ne va pas se plaindre, on continue à avancer. Compte tenue de la semaine que nous venons de passer, avec la suspension de Flo Balmont, Debuch malade, Emerson blessé, Yohan souffrant pendant quelques jours et Rio qui ne s’est pas entrainé, c’est le genre de match qu’il est important de savoir gagner. Ça bascule pour l’instant de notre côté. Mais il reste dix rencontres, c’est très long, même si on est dans la course. Désormais, essayons d’aller chercher nos prochains matchs encore un peu mieux. Profitons de cette trêve internationale pour nous ressourcer et attaquer la dernière ligne droite de la meilleure des façons. »