Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« Au regard de la physionomie du match, il s’agit de deux points de perdus. Après, il est tout de même intéressant de noter que nous avons su marquer et nous procurer des ballons de 2-0 sur une pelouse difficile. Aujourd’hui pour jouer au foot c’était compliqué pour les deux équipes vu l’état du terrain. »

« Dans mon analyse, j’essaye de chercher une situation dangereuse au cours de laquelle Micka aurait été mis en danger, mais je ne trouve pas, ce qui montre que nous avons plutôt bien défendu. Il est toutefois possible que sur le plan psychologique, nous ayons eu tendance à davantage essayer de garder notre cage inviolée plutôt que de continuer à attaquer.  On sait que lorsqu’on ne mène pas plus largement au score, tout peut arriver, y compris un penalty. Ce résultat est le minimum. »

« Tout est encore possible dans ce groupe. Cela était valable avant la rencontre et ça l’est également après. Les positions sont serrées. Ce qui est sûr, c’est que si nous souhaitons nous qualifier, il faudra gagner un match et le plus tôt sera le mieux. »

Mickael Landreau (Gardien de but du LOSC)

« Malheureusement on ne prend qu’un point ce soir et il était primordial de ne pas perdre pour pouvoir rester placé dans la course à la qualification, même si nous méritons de revenir avec la victoire. Dans l’ensemble, nous avons relativement bien maitrisé cette équipe de Trabzonspor dans des conditions extérieures difficiles et avec un terrain qui ne favorisait pas notre style de jeu. En prenant en compte ces éléments, le fait de s’en sortir avec un match nul n’est finalement peut être pas si mal que cela… »

Ludovic Obraniak (Milieu de terrain du LOSC)

« Nous avons largement dominé les débats en première période. Au retour des vestiaires, nous nous sommes procuré deux ou trois occasions franches pendant un quart d’heure. Mais au final, nous repartons avec un seul point suite à un coup du sort. On a raté des possibilités de marquer, certes, mais nous ne pouvons pas être à 100% de réussite. Sur son but, Moussa joue parfaitement le coup, il se démène comme un beau diable pour essayer de croiser son tir, ce qu’il a remarquablement réussi. »

« Il est clair que rien ne joue en notre faveur actuellement. Ce résultat nous contraint de gagner contre l’Inter qui est le gros du groupe. Mais notre poule est serrée, on le sait. Nous allons essayer de stopper cette spirale qui n’est pas si négative que cela mais qui s’avère décevante au regard des efforts fournis et de l’intensité des matchs autant que de l’état d’esprit. On espère que la roue va tourner contre Rennes. »

Mathieu Debuchy (Défenseur du LOSC)

« C’est dur de repartir d’ici avec un seul point car nous méritons franchement de l’emporter. Nous avons réalisé un bon match et avons su nous montrer solides. Nous en ressortons frustrés d’avoir concédé l’égalisation après avoir eu le match en main. Nous avons encore toutes nos chances. Il reste quatre matchs et rien n’est joué, nous sommes toujours là. Il faudra en revanche gagner contre l’Inter au Stadium. »