Le 23 juillet dernier, Lillois et Stéphanois peaufinaient leurs réglages d’avant saison sur la pelouse du petit stade champêtre du Chambon-sur-Lignon. Un mois et demi plus tard, les Verts et les Dogues - à égalité parfaite au classement - se retrouvent face à face dans le Chaudron pour le compte de la 5è journée de Ligue 1. Côté Lillois, Rudi Garcia doit faire face aux absences de De Melo (tibia), Basa et Jelen (reprise). Le technicien lillois enregistre toutefois le retour de Rozehnal en défense centrale. Cole débute quant à lui sur le banc de touche. Dans la torpeur de Geoffroy Guichard, l’ancienne gloire stéphanoise Johnny Rep donne le coup d’envoi d’un match qui voit les locaux ouvrir rapidement le score malgré une domination lilloise. Sur un centre enroulé de Lemoine côté droit, Rozehnal dévie le cuir dans ses propres filets depuis le point de penalty (1-0, 8’).

Cueillis à froid, les Dogues poussent et Néry voit rouge

Malgré ce déblocage précoce du tableau d’affichage, les Nordistes monopolisent toujours le ballon et procèdent par attaques placées finement construites. Sur l’une d’elles, Debuchy centre au cordeau pour Sow, lequel ne réussit pas à couper la trajectoire (18’). Béria n’a pas plus de réussite, lorsque lancé par Mavuba, il ne parvient guère à redresser le cuir après avoir devancé la sortie de Ruffier (29’). En face, le mur vert ne se fissure pas. Tandis qu’un faux rythme s’installe dans la partie, le match bascule suite à un tacle à retardement de Néry sur la cheville de Beria. M.Piccirillo dégaine le carton rouge direct (35’) ! Les Dogues achèvent ces 45 premières minutes par une franche domination qui voit notamment Chedjou rater le cadre d’un cheveu sur un coup-franc d’Hazard (36’), Sow buter sur Ruffier (44’) ou encore Payet voir son tir manquer de la cible (45’).

Un but d'anthologie signé Hazard

Au retour des vestiaires, les Dogues - qui attaquent désormais face à une tribune nord déserte en raison de travaux - repartent sur le même rythme. En position de frappe suite à un bon décalage, Payet voit sa tentative fuir le but (46’). Désireux de renouveler les batteries offensives de ses troupes, Rudi Garcia procède à son premier changement. Obraniak remplace Pedretti (52’). Les occasions lilloises se multiplient. Si le tir d’Hazard est dévié en corner par Ruffier (53’), le coup de tête de Rozehnal passe quant à lui au dessus (54’). La suite, elle est signée Hazard qui s’enfonce balle au pied dans une forêt de jambes stéphanoises avant d’ajuster Ruffier d’un exter’ du droit (1-1, 55’). Sublime et imparable !

Cole entre en piste, Hazard décroche les étoiles

Archi-dominateurs, les Dogues accentuent leur pressing sur le but des Verts. C’est le moment que choisit Rudi Garcia pour lancer Cole dans la partie. L’international anglais remplace Payet pour ses grands débuts en Ligue 1 (65’). Intenable, Hazard fait encore parler la poudre. Au sortir d'un jeu en triangle avec Obraniak et Sow, il s’enfonce… avant de centrer ? Non, le numéro 10 lillois prend tout le monde de revers en logeant le ballon sous la barre transversale d’un tir du gauche plein de subtilité (1-2, 73’).  Il s'agit de son premier doublé en Ligue 1. Les Verts, piqués au vif et poussés par leur public, répliquent sur coup-franc. La tentative de Sako heurte le poteau de Landreau (82’). Loin de trembler, le LOSC s’en remet à la qualité de sa nouvelle recrue. Effaçant la moitié de la défense forezienne balle au pied, Cole centre en retrait pour Obraniak qui conclut d’un plat du pied (1-3, 86’). Quel rush du nouveau numéro 26 lillois, décisif pour sa première sous le maillot losciste ! Malgré une ultime tentative de Sako qui trouve de nouveau le poteau de Landreau sur un corner direct (90'), le LOSC s'impose en terre stéphanoise.

Menés au score, les Dogues ont renversé la vapeur et signé une franche victoire ponctuée de trois magnifiques buts. Au classement, les hommes de Rudi Garcia grimpent provisoirement sur la seconde marche du podium, à une unité de l'Olympique Lyonnais, leader. Dès mercredi (20h45), le LOSC plongera dans une autre compétition, la Champions League. Au Stadium, ils croiseront le fer avec le CSKA Moscou.

Feuille de match de la 5e journée de Ligue 1 :

ASSE-LOSC 1-3 (1-0)
Samedi 10 septembre 2011, 19 heures
Stade Geoffroy Guichard, 23 061 spectateurs, temps lourd et ensoleillé
Arbitre : M. Piccirillo
Buts : Rozehnal (csc, 8’) pour l’ASSE ; Hazard (55’, 73’), Obraniak (86’) pour le LOSC
Avertissements : Lemoine (13’), Sako (84') pour l’ASSE ; Sow (39’), Obraniak (66’), Béria (70’), Debuchy (84') pour le LOSC
Expulsion : Néry (35’)
AS Saint-Etienne : Ruffier – Néry, Paulao, Mignot, Ghoulam – Batlles (cap.) (Kitambala, 85’), Clément, Lemoine – Aubameyang (Gradel, 82’), Saadi (Nicolita, 46’), Sako. Entraîneur : Christophe Galtier
LOSC : Landreau – Debuchy, Chedjou, Rozehnal, Béria – Balmont, Mavuba (cap.), Pedretti (Obraniak, 52’) – Payet (Cole, 65’), Sow (Rodelin, 85’), Hazard. Entraîneur : Rudi Garcia