À chaque histoire son point de départ. Celle du LOSC version 2010-2011 avait débuté en juillet dernier au Pays Basque, jusqu’à la victoire en Coupe de France et au titre de Champion de France. Ce fabuleux chapitre refermé, quoi de mieux pour les Lillois que de revenir là où ils ont déjà leurs repères ? Dimanche soir, les Dogues se sont donc de nouveau installés dans la rade de Saint-Jean-de-Luz. Plus tôt dans l’après-midi, vers 15 heures, les hommes de Rudi Garcia s'étaient réunis au Domaine de Luchin. Là, des visages familiers sont apparus, comme ceux d'Eden Hazard, Moussa Sow ou encore Pape Souaré et Idrissa Gueye. Après quelques échanges sur leurs vacances bien méritées, ces derniers et leurs équipiers ont quitté le Centre de Vie lillois pour prendre la direction de l’aéroport de Lesquin. Puis est venue l’heure de l’embarquement, cap sur Biarritz et son fameux aéroport du BAB (Biarritz-Anglet-Bayonne). Partis du Nord sous un soleil radieux, les Lillois ont découvert un ciel plus chargé à la frontière espagnole. Pas le temps pour autant de cogiter, direction l’hôtel - le même que l’an dernier- dans lequel seront hébergé les Nordistes durant une semaine.

Du ballon, rien que du ballon

 

Une fois les paquetages déposés, les Dogues se sont engouffrés dans des camionnettes pour rejoindre le terrain d’entraînement luzien, là où ils disputeront leur premier match amical face à Bordeaux samedi prochain. Après deux petits tours de terrain et de l’échauffement musculaire, le groupe lillois composé d’anciens, de jeunes et de nouveaux visages a pris part des ateliers installés par Rudi Garcia et son staff. Les thèmes ? Passes en une ou deux touches de balle et reprises de volée. Un contact avec le cuir que les partenaires de Rio Mavuba ont fortement apprécié après ce long périple vers les Pyrénées-Atlantiques.

Les Lillois disposent désormais de six autres jours pour se préparer au mieux à cette grande saison européenne en approche. La suite du stage à Saint-Jean-de-Luz ? C’est à suivre sur LOSC.fr !