Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

Une victoire tout bénéfice. « On va enchainer les matchs cette semaine et je verrai demain quelle équipe je pourrai aligner à Sochaux car il y a plusieurs paramètres à prendre en ligne de compte. Car même après une victoire, on récupère moins vite en ayant joué sur un terrain synthétique. Maintenant, de par ses trois points pris à Lorient, on a, avec Toulouse, réalisé la bonne opération comptable du week-end par rapport à nos concurrents. Sur le plan moral, ça peut booster tout le monde pour la suite. Et mercredi, de par ce match en retard qu’on nous a imposé à cette date, nous serons les seuls du groupe de tête à jouer. On aura donc une possibilité de se rapprocher de Montpellier et Paris. »

Poursuivre par une série positive. « On sait aussi que chaque point est dur à prendre, cela en sera de même à Sochaux. Maintenant, nous avons la nécessité de lancer une série positive et nous devons être en mesure de nous imposer face aux Doubistes. Etre déterminé, jouer notre jeu, savoir rester solide : voilà tous les bons ingrédients à mettre face à Sochaux pour espérer ramener une victoire. On se doit de jouer avec nos valeurs et nos qualités. Avant le déplacement à Lorient, on s’est dit que l’on prendrait les matchs les uns à la suite des autres. On va donc poursuivre sur cette voie, sans se projeter plus loin. La seule chose qui compte, c’est d’avoir envie de poursuivre cette série entamée à Lorient. Car pour regarder devant nous, il faut continuer à gagner des matchs. »

L’exemple à suivre. « Mathieu est l’un des cadres du groupe et il l’a une nouvelle fois montré samedi soir, notamment grâce à ce but décisif inscrit. Vous savez, on a une équipe centrée sur l’utilisation du ballon et pour ça il faut le récupérer, l’avoir entre les pieds. C’est le boulot des onze joueurs sur le terrain. Et dans ce domaine, je cite souvent des éléments comme Flo Balmont ou Mathieu Debuchy en exemple. Et samedi soir, j’ai été très sensible au geste de Mathieu qui est venu nous voir après son but. C’est une attitude qui motive encore un peu plus notre staff pour mettre les joueurs dans les meilleures dispositions. »

Mauro Cetto (Défenseur central du LOSC)

Mobiliser pour gagner. « A Lorient, on a fait le nécessaire pour se rattraper après le coup d’arrêt subi contre Bordeaux. Je pense que le groupe a sorti la prestation qu’il fallait face aux Merlus. Etre critiqué, cela fait partie du métier comme on dit. C’est pour cela qu’on avait tous à cœur de se relancer dans une dynamique positive. Défensivement, on voulait ne pas prendre de but et Micka a réalisé des arrêts décisifs. Au final, on a su marquer au moment opportun pour forcer la décision et ramener un précieux succès. En plus, les autres résultats du week-end nous ont été favorables. La suite, c’est ce match reporté et une semaine avec trois déplacements. C’est la première fois de ma carrière que je connais ce type de situation, mais cela ne me pose pas de problème. »

Une question de rythme. « Plus je jouerai, plus j’aurai des repères avec mes partenaires et au sein du collectif de cette équipe. Cela nécessite du temps car le style de jeu est différent par rapport à ce que j’ai pu connaitre par le passé à Palerme ou Toulouse. Ici, on repart de derrière pour poser le jeu, en sortant le ballon. C’est un peu nouveau pour moi. Mais bon, il est plus facile de s’habituer lorsque la victoire est au rendez-vous. Désormais, on va se concentrer sur le prochain match à Sochaux avec le même mot d’ordre : prendre les matchs les uns à la suite des autres. On ne doit pas regarder plus loin que ça. Maintenant, un bon résultat là-bas nous permettrait de nous rapprocher des équipes qui nous devancent au classement. A nous de mettre les bons ingrédients dans cette rencontre pour parvenir à nos fins. »

Pour rappel, Sochaux-LOSC, c’est ce mercredi 22 février (coup d’envoi 18h30), au stade Bonal.