Sans pression, avec concentration

« Comment nous gérons cette dernière ligne droite ? Sans pression, vraiment. On essaye d’aborder chaque match indépendamment, sans penser à celui d’après. Là, le prochain est dimanche face au PSG, c’est un gros rendez-vous, on le sait. On s’y prépare, on va essayer de réaliser un coup, car on a besoin de points dans ce fameux sprint final. Nous savons que ça va être compliqué, mais on va le jouer comme une finale et on verra ou ça nous mènera. »

#LOSCPSG, un match comme un autre ?

« Pour moi oui, c’est un match comme les six autres qu’il nous restera à jouer après, même si en face, il y aura le leader et champion de France quasi-assuré avec des top players. Mais nous aussi avons des joueurs de qualité. On peut réaliser une performance. Moi j’y crois. On y croit tous. Chaque rencontre doit être abordée comme une finale, avec trois points à prendre à chaque fois. Y compris dimanche. »

190412Buffon.jpg

L’expérience du match aller

« Quand je repense au match aller au Parc (défaite 2-1, 02/11/18), je me dis qu’on a bien tenu jusqu’à encaisser ces deux buts en fin de match. Il faut aussi savoir que le PSG nous avait vraiment pris au sérieux et nous avait bien privés d’espaces. Je pense qu’on ne s’y attendait pas, on ne pensait pas qu’ils exerceraient une telle pression sur le porteur du ballon. On sait à quoi s’attendre pour dimanche. Nous avons préparé ce match en tenant compte de ces éléments, avec la volonté de s’adapter à tous les contextes. »190412Pepe1.png

Quelle stratégie adopter ?

« À quoi va ressembler ce match ? Difficile à dire. On sait que le PSG aime avoir la possession, on sait qu’ils vont tenir le ballon, on s’y attend. Quoi que j’ai aussi remarqué qu’ils avaient laissé pas mal d’espaces à Strasbourg, la semaine dernière. Était-ce volontaire ? Difficile à dire. Ils vont étudier nos faiblesses et essayer de les exploiter. Nous allons faire la même chose et tâcher de nous montrer réalistes sur la moindre occasion. Si Paris ne nous laisse pas d’espaces, alors ce sera à nous d’aller nous en créer. Quoi qu’il en soit, il faudra bien travailler en bloc, c’est primordial pour contrer leurs plans. »

Un respect, mais un adversaire avant tout

« Ce que le Paris Saint-Germain m’inspire ? Je dirais du respect. Quand tu te trouves face au leader, champion en titre, qui a dans ses rangs le meilleur buteur (Kylian Mbappé) et le meilleur passeur (Angel Di Maria) du championnat, tu respectes forcément. Après, pour le reste, ça reste une équipe à affronter et à battre, si possible. Sur le terrain, je ne fais pas attention à untel ou untel, ça ne change rien. On va donc se donner à fond, sans admiration particulière. »

Merci à Nicolas Pépé pour sa disponibilité. Rendez-vous ce dimanche (21h) au Stade Pierre Mauroy pour #LOSCPSG. Pour ceux qui n’ont pas pu obtenir de billets, la rencontre sera à suivre ici même en live vidéo commenté ainsi qu’à travers un vaste dispositif sur nos médias sociaux (Twitter, Facebook, Instagram, Snapchat).

190412Pepe2.jpg