METTRE L’OM À DISTANCE

En cas de victoire, le LOSC (2ème, 40pts), pourrait prendre une avance de douze unités sur les Olympiens, (7èmes, 31pts). Des points et des rencontres qui compteront, surtout face à ce type d’adversaire, comme l’explique Christophe Galtier : « Avec le déplacement à Marseille et la réception de l’OGC Nice, deux adversaires de niveau européen pour moi, la bataille, elle est là, sur les confrontations directes pour les places européennes. Demain, c’est une confrontation directe face à une équipe qui est programmée pour l’Europe ». Reléguer Marseille à bonne distance sera donc l’un des principaux objectifs des Dogues au coup d’envoi, et peut-être l’un des tournants de la saison dans la course à l’Europe.

panoramic_fplos30092018_019.jpg


LES GROUPES

Côté Lillois, le groupe est au complet. Perplexe après son coup reçu au thorax, mardi soir, à Sète, José Fonte est bel est bien présent pour ce déplacement dans la cité phocéenne.


Rudi Garcia, entraîneur de l'Olympique de Marseille, fait face à des absences. Hiroki Sakai dispute la Coupe d'Asie. Adil Rami et Dimitri Payet, anciens Lillois, sont tous les deux blessés, pendant que Lucas Ocampos et Morgan Sanson rateront cette rencontre, suspendus. A noter la présence dans le groupe du néo-marseillais Mario Balotelli, arrivé cette semaine au Centre d'entraînement Robert-Louis-Dreyfus, en provenance de l'OGC Nice.

 

L'OM, un adversaire qui résiste au LOSC...

La dernière victoire des Dogues sur la pelouse marseillaise remonte au 6 mars 2011 (1-2). Ce jour-là, Eden Hazard catapultait le ballon dans la lucarne de Steve Mandanda, et s’en allait marquer l’un, voire LE plus beau but de sa carrière. L’entraîneur du LOSC était un certain… Rudi Garcia, et les Dogues filaient tout droit vers un doublé historique (Coupe de France et Championnat). Depuis, les Lillois se sont inclinés à 5 reprises, pour 2 matchs nuls dans l’enceinte de l’Orange Vélodrome, et n’ont remporté qu’un seul de leurs 10 derniers matchs face à l’OM (3-0, le 30 septembre dernier).

 

panoramic_00044647_000101.jpg


Deux dynamiques inverses ?

Les Olympiens n’ont remporté qu’un seul des 6 derniers matchs qu'ils ont disputé en Ligue 1 Conforama (3 nuls, 2 défaites). Cette unique victoire, c’était lors de leur dernière rencontre, le 20 janvier, face au Stade Malherbe de Caen (0-1). La dernière victoire à l'Orange Vélodrome remonte au 11 novembre 2018 face à Dijon (2-0). Depuis, les Marseillais restent sur 2 nuls et 2 défaites à domicile. De son côté, le LOSC, c'est 4 matchs, 4 victoires en 2019 (Sochaux, Caen, Amiens et Sète). Les hommes de Christophe Galtier sont sortis vainqueurs de leurs 3 derniers déplacements en Ligue 1 (Montpellier, Nîmes et Caen), leur meilleure série depuis mars-mai 2016 (5 victoires) et ont remporté 4 de leurs 6 derniers matchs en Ligue 1 Conforama (1 nul, 1 défaite). Enfin, avec 12 succès en 21 rencontres en cette saison, le LOSC affiche son meilleur total au 21ème siècle, à égalité avec la saison 2013/14. 

Les Stats'

Ce soir, Xeka pourrait connaître sa 50ème apparition en Ligue 1 Conforama. Longévité.

panoramic_fplos30092018_065.jpg


Rafael Leao a marqué un but lors de chacun de ses 4 derniers matchs de Ligue 1, après n’avoir marqué qu’un seul but lors de ses 7 premiers dans l’élite.

panoramic_oscom30092018_140.jpg


JOUR DE MATCH

Olympique de Marseillle - LOSC, c'est ce soir, à 20h45, et vous savez quoi ? Les Dogues se sont envolés hier soir, direction Marseille. Allez le LOSC !